Mesvaccins.net donne la possibilité d’accéder à son historique vaccinal à jour en temps réel et à partir de n’importe quel appareil connecté. Interview de Jean-Louis Koeck, médecin et fondateur de ce service.

 

La création d’un carnet de santé entraîne un changement de décision de la part du professionnel de santé 1 fois sur 2.
La création d’un carnet de santé entraîne un changement de décision de la part du professionnel de santé 1 fois sur 2.

Pourquoi avoir décidé de créer ce service ?

Les messages sur la vaccination sont mal compris et souvent déformés. Nous avons essayé de renforcer la communication sur les vaccins grâce à un système expert qui  indique à l’utilisateur contre quelles maladies et de quelle manière il doit être vacciné en fonction de ses caractéristiques (âge, sexe, conditions de vie et de travail, existence de maladies chroniques…). Grâce à ce système, nous espérons également avoir une vision plus précise et réactive des événements indésirables post-vaccinaux. Les autorités sanitaires pourront alors mieux apprécier le rapport bénéfice/risque. 

 

Comment est-ce que cela fonctionne ?

L’internaute peut choisir de faire un bilan rapide de ses vaccins gratuitement et sans s’abonner. Le système prend alors en compte les informations saisies dans le formulaire et affiche la liste des maladies contre lesquelles la personne doit être vaccinée.

Il est ensuite possible de créer son carnet de santé électronique. Ce service, également gratuit, donne la possibilité d’accéder à son historique vaccinal. Le système soumet des recommandations médicales et envoie des rappels lorsqu’il est temps de consulter un médecin. Le patient peut  faire valider son carnet de santé par le ou les professionnel(s) de santé de son choix. Les droits de partage peuvent être révoqués à tout moment.

 

Quel est l’avantage pour les médecins d’utiliser cette plateforme ?

Beaucoup de médecins sont gênés par les évolutions très fréquentes des recommandations médicales. Avec notre plateforme, ils ont l’assurance de respecter des recommandations vaccinales parfois difficiles à comprendre et à appliquer. Nos guides offrent la possibilité de se mettre à jour sur les nouveautés du secteur. Lors d’une pénurie de vaccins par exemple, les médecins peuvent immédiatement prendre connaissance de la conduite à tenir. Ce système leur évite de commettre des erreurs.  Autre intérêt : dès lors que le carnet est validé par le médecin, c’est le système expert qui se charge de calculer la date des rappels.

 

Combien d’utilisateurs comptez-vous ?

Plus de 7 000 professionnels de santé sont désormais inscrits sur notre plateforme. Nous comptons actuellement entre 4 000 et 5 000 visiteurs par jour. 120 000 carnets de santé électroniques ont déjà été créés. Ce chiffre devrait doubler d’ici la fin de l’année.

 

«Sur un marché de 450 millions d’euros de vaccins on peut espérer économiser 20 % de ce montant rien qu’en limitant la survaccination».
«Sur un marché de 450 millions d’euros de vaccins on peut espérer économiser 20 % de ce montant rien qu’en limitant la survaccination».

Avez-vous des concurrents ? Comment vous distinguez-vous ?

Notre système est mis à jour en temps réel par un réseau de 40 experts dans les 48 heures suivant les nouvelles recommandations. Près de 500 conditions ont été établies afin de déterminer les indications vaccinales personnalisées les plus fiables possibles. Aucun de nos concurrents ne propose un tel service. Sur les autres plateformes, l’enregistrement des données médicales ne s’accompagne d’aucune expertise.

 

Avez-vous des retours sur la satisfaction des utilisateurs ?

Oui. Grâce au questionnaire placé sur notre site, nous avons constaté que 99 % des utilisateurs étaient satisfaits. Nous avons également beaucoup de retours positifs de la part de professionnels de santé qui jugent cet outil très utile pour améliorer leurs pratiques. Par ailleurs, nous avons obtenu le grand trophée de l’application mobile de santé 2015.

 

Comment assurez-vous la sécurisation des données médicales ?

L’hébergeur que nous avons choisi est agréé par le Ministère de la Santé. Nous disposons également d’une autorisation de la Cnil (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés). De plus, les carnets de santé sont complètement anonymes : le nom et la date de naissance ne sont pas visibles. N’apparaissent que l’âge, l’historique vaccinal et les recommandations. Pour y accéder, les médecins doivent remplir trois conditions :

  • avoir obtenu l’autorisation du patient,
  • être abonné au service,
  • disposer d’une carte de professionnel de santé (CPS).

Autre point important sur le plan de l’éthique et de la gouvernance, nous avons strictement renoncé à l’exploitation des données collectées. Elles ne font l’objet d’aucune commercialisation.

 

Comprenez-vous la méfiance de certaines personnes envers la vaccination et quel message souhaiteriez-vous leur faire passer ?

Tout dépend de la situation : chaque vaccin est différent, chaque patient est unique et chaque situation a sa particularité. Il n’est pas possible de généraliser. Oui, un vaccin peut avoir des effets indésirables, mais ce qui est vrai pour un vaccin ne l’est pas forcément pour un autre. Notre objectif est de délivrer une information fondée sur les données scientifiques disponibles. Il ne s’agit pas de savoir si une personne est pour ou contre un vaccin mais bien d’évaluer le rapport risque/bénéfice dans sa propre situation.

 

En savoir plus : découvrez comment optimiser le remboursement de vos vaccins.

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×