Mutuelle Frontalier

L'assurance santé des travailleurs frontaliers suisses

DEVIS GRATUIT

Bien choisir votre assurance santé frontalier suisse

La Suisse n’en finit pas d’attirer les salariés français ! Ils sont plus de 160 000 Français à traverser la frontière franco-suisse pour aller travailler en Suisse. Côté suisse, on les appelles les « pendulaires ». Le niveau élevé des salaires – l’un des plus enviables au monde -, les opportunités d’emploi et la proximité géographique et culturelle font du territoire helvétique une terre de conquête pour les actifs ! Mais attention : si un travailleur frontalier, à poste égal, gagne bien mieux sa vie en Suisse qu’en France, le niveau de vie tout entier est aussi plus haut de l’autre côté de la frontière. La santé ne fait pas exception et représente un coût non négligeable, qu’il faut intégrer dans ses projets.

 

 

Une mutuelle frontalier suisse ? Indispensable !

 

Chez Cmonassurance, depuis notre création en 2007, nous sommes des spécialistes de la mutuelle frontalier suisse. Nous avons, au fil des années, développé une expertise unique sur ce sujet complexe, en accompagnant année après année de nombreux travailleurs frontaliers. Ce savoir-faire et notre expérience nous permettent aujourd’hui de vous proposer des garanties adaptées à votre situation, au meilleur rapport qualité / prix. Nous sommes une filiale d’Alptis, un acteur majeur de la couverture santé des travailleurs frontaliers.

 

Nos conseillers, tous des experts formés en continu, vous guident dans le choix d’une mutuelle travailleurs frontaliers suisses adaptée. Le sujet est complexe, en particulier si vous débutez votre carrière de frontalier ! Notre catalogue est conçu pour répondre à différentes situations, avec des niveaux de garanties évolutifs. En écoutant vos besoins et votre budget, nous sommes capables de vous apporter un diagnostic précis et immédiat. Nous établissons pour vous des devis clairs, lisibles et transparents, qui ne vous engagent en rien. Notre site vous permet de comparer nos offres.

 

Nous sommes courtiers mais notre rôle ne s’arrête pas à la vente d’un contrat. Nous vous accompagnons durant tout le processus de souscription. Nous savons que les formalités, au moment de débuter votre emploi de frontalier, peuvent être stressantes et nous avons à cœur de les simplifier au maximum pour vous. Nous restons bien sûr à votre disposition pendant toute la vie de votre contrat de complémentaire santé.

 

A chaque fois que vous prenez contact avec Cmonassurance, vous avez le plaisir de retrouver votre conseiller attitré. Il connaît votre dossier en profondeur et se montre d’autant plus réactif lorsque vous le sollicitez.

 

 

Comprendre et choisir son assurance frontalier suisse

 

A qui s’adresse la mutuelle frontalière ?

 

Notre offre propose une couverture étendue à l’assuré principal et à sa famille. Nos garanties s’adressent aux Français (ou Européens) qui vivent en France et travaillent en Suisse, mais ce n’est pas tout ! Nous avons développé des garanties qui concernent tous les résidents de la zone frontalière franco-suisse. Nous pensons ainsi aux habitants des régions frontalières (Ain, Doubs, Jura, Haut-Rhin, Haute-Savoie, Territoire-de-Belfort) qui travaillent en France mais ont des habitudes de consommation en Suisse. En tant qu’habitant de ces secteurs, vous avez donc accès à une assurance santé frontalier de qualité avec, en plus, un remboursement des soins en Suisse.

 

Un frontalier qui travaille en Suisse est soumis au droit du travail suisse. Comme en France, différents types de contrats de travail existent : contrats à durée déterminée ou indéterminée, intérim… Nous avons sélectionné des garanties adaptées à chaque profil, à chaque étape de votre carrière et à votre budget, le tout avec une souscription la plus fluide possible pour alléger vos formalités.

 

 

Assurance santé frontalier : le contexte réglementaire

Les travailleurs frontaliers dépendent, comme tout le monde, d’une assurance maladie. Toutefois, à la différence des travailleurs français employés en France, les frontaliers ont le choix de leur assurance maladie. Un frontalier qui débute ou reprend son activité en Suisse doit s’assurer auprès de l’assurance maladie suisse (LAMal) ou auprès de l’assurance maladie française (CMU frontalier). C’est le droit d’option.

Attention ! Un frontalier dispose de 3 mois après avoir débuté son emploi pour exercer ce droit d’option. Si aucune décision n’est prise dans ce délai, il est automatiquement affilié auprès de l’assurance maladie suisse. Lorsque vous démarrez votre activité en Suisse, vous n’êtes plus couvert. Vous disposez certes de 3 mois pour décider entre LAMal et CMU, mais vous devez assurer votre couverture dans l’intervalle ! La meilleure stratégie est donc de ne pas repousser le choix et de prendre votre décision en même temps que vous démarrez votre vie de frontalier.

 

Nous attirons votre attention sur l’irrévocabilité du droit d’option. Votre choix est en principe définitif ! Un changement de situation juridique peut tout de même vous donner accès à un nouveau droit d’option. C’est le cas si vous reprenez un emploi en Suisse après une période de chômage en France, ou si vous passez du statut de travailleur frontalier à celui de pensionné de droit suisse.

 

Remboursements assurance frontalier suisse : quels soins dans quel pays ?

L'Assurance Frontaliers SuisseRappelons qu’un travailleur frontalier, en étant affilié à l’Assurance maladie française, dispose des mêmes droits que les assurés du régime général. Vous obtiendrez une Carte vitale et une carte européenne d’assurance maladie. Vous pourrez choisir un médecin traitant en France et en Suisse et accéderez au suivi médical personnalisé, dans le cadre du parcours de soins coordonnés. Vos soins en cas de maladie ou de maternité, et ceux de vos ayants droit, seront remboursés par l’assurance maladie française. L’assurance maladie suisse prendra elle en charge les accidents du travail, les maladies professionnelles, l’invalidité ou la perte de gain (versement d’indemnités journalières pour couvrir la perte engendrée par un arrêt maladie ou une maternité : assurance facultative, le plus souvent conclue par l’employeur).

 

Concrètement, que se passe-t-il pour un frontalier affilié auprès de l’assurance maladie en France lorsqu’il a besoin de soins ?

 

Pour les soins réalisés en France, la prise en charge est classique. Les conditions et les taux de remboursement sont identiques à ceux d’un autre assuré du régime général.

 

Pour les soins réalisés en Suisse, la réglementation européenne ouvre déjà droit à une prise en charge. Il est possible de consulter un médecin en Suisse, qu’il soit généraliste ou spécialiste, sans autorisation préalable de l’assurance maladie française. En tant que frontalier affilié en France, les soins ambulatoires non urgents reçus en Suisse, hors hospitalisation complète, sont pris en charge par le système français, sur la base des tarifs français. Notez que ceci ne s’applique qu’à l’assuré principal et non à ses ayants droit. Enfin, les soins reçus dans des établissements qui ont signé une convention avec la France sont pris en charge également, si ces soins sont conformes aux termes de la convention.

 

Pour les soins dits programmés, une autorisation préalable est requise. Les soins programmés sont des soins lourds et répondent à des critères précis. Ils exigent au moins une nuit dans une unité de soin et nécessitent des infrastructures ou des équipements médicaux très spécialisés et coûteux.

 

Le travailleur frontalier est donc bien protégé lorsqu’il est affilié à la CMU mais, nous le voyons, les remboursements de soins effectués en Suisse se font sur la base française de remboursement. Ceci est un problème pour l’assuré. En effet, les soins côté Suisse sont bien plus onéreux qu’en France. Une simple consultation chez le médecin généraliste peut atteindre 100 €, le quadruple du tarif français ! Le peu de médecins en zone frontalière française fait que le recours à des soins en Suisse est souvent nécessaire, malgré la différence de tarif.

 

Si vous n’optez pas pour une mutuelle frontaliers, votre reste à charge pour cette simple consultation sera de 83,50 € !

 

Étudions cet exemple en détail :

 

amendement dividende

Vous consultez un médecin généraliste en France. Le tarif standard de la consultation est fixé à 25 €. La Sécurité sociale se base sur une somme identique (25 €) pour le remboursement. Le taux de remboursement atteint 70 %. Vous êtes remboursé de 16,50 € (après déduction de l’euro forfaitaire). Il vous reste 8,50 € à charge, que votre mutuelle vous rembourse en partie ou totalement, selon le niveau de garantie choisi.

 

Imaginons maintenant que vous consultiez un médecin en Suisse. Si la consultation vous coûte 100 €, l’Assurance maladie française calcule toujours son remboursement sur la base de 70 % de 25 €. Vous êtes donc remboursé de… 16,50 € !

 

Pour cette raison, la souscription d’une complémentaire santé frontaliers prend tout son sens. Cette assurance vous propose des remboursements santé en phase avec la situation des frontaliers. Elle seule peut vous soulager de cette consultation à 100 € et vous rembourser, en partie ou totalement, les 83,50 € de reste à charge.

 

Quelle mutuelle travailleurs frontaliers suisses choisir ?

Pour bien commencer votre aventure de frontalier, n’hésitez pas à réaliser, à l’aide de nos conseillers et de notre site, des devis et des simulations tarifaires.

Aux côtés d’Alptis, Cmonassurance a construit son offre pour vous offrir des prestations adaptées à vos besoins et des tarifs ajustés à ces prestations. Ce n’est pas parce que vous allez travailler en Suisse que vous pouvez vous permettre de payer trop cher votre mutuelle travailleurs frontaliers !

Nous prenons en compte les différents profils de nos clients. Vous êtes jeune, en bonne santé, votre situation ne vous offre pas une large visibilité (contrat à durée déterminée, intérim). Vous n’êtes pourtant pas à l’abri d’un accident ou d’un imprévu côté santé. Vous souhaitez donc une mutuelle au tarif le plus contenu possible, tout en étant couvert en cas de gros imprévu ? Nous avons une offre spécifique à petit prix.

Vous avez au contraire une famille et souhaitez couvrir au maximum la santé de vos proches ? Là encore, nous saurons vous proposer un contrat adapté.

Personnalisez votre complémentaire santé frontaliers via différents niveaux de garanties et d’éventuels renforts, pour les frais médicaux courants, la pharmacie, l’optique, le dentaire et l’hospitalisation. Nous mettons l’accent sur le service : prise en charge des médecines douces, forfait naissance ou adoption, souscription possible jusqu’à 66 ans pour les carrières longues, report de prestations non consommées en dentaire et en optique… Car, oui, même les frais d’optique et dentaires effectués en Suisse vous sont remboursés ! Avec une assurance santé complémentaire, vous n’avez plus de raison de craindre ces soins onéreux car peu remboursés par la Sécurité sociale.

Votre conseiller vous renseignera sur les réductions pour les couples ou les enfants, et sur les déductions des cotisations pour les travailleurs non salariés.

Lorsque vos dépenses de santé ont lieu en Suisse, vous êtes bien sûr remboursés en euros.

Les contrats de mutuelle santé frontaliers suisses que nous référençons incluent de nombreux services : remboursements sans délais, assistance 24h/24 et 7j/7 (aide à domicile, garde d’enfant, transport à l’hôpital, rapatriement, aide à la recherche d’emploi, etc), protection juridique santé, actions de prévention santé, suivi des remboursements santé frontaliers en ligne, exonération des cotisations de la famille en cas de décès accidentel de l’assuré ou de son conjoint…

Avec Cmonassurance et Alptis, soignez-vous en France ou en Suisse avec la même sérénité : la santé n’a pas de nationalité !

 

La couverture santé des travailleurs frontaliers suisses


CMU

LAMal

Coût

Prélèvement de 6 % du revenu net imposable (8 % en 2016)

Coût forfaitaire par personne, quel que soit le revenu (pas de notion d’ayant droit) mais varie selon l’âge et le canton.

Franchise

Franchise médicales : 0,50€ par boîte de médicament, 0,50€ par acte paramédical, 2€ par transport sanitaire.

Participation forfaitaire de 1€ sur les consultations, radio, analyses biologiques.

L’assuré n’est pas remboursé pour des frais inférieurs à la franchise annuelle de Fr. 300

(pas de franchise pour les moins de 18 ans)

Quote-part

/

10 % prélevés sur les montants des prestations versées par l’assureur jusqu’à concurrence de Fr. 700 pour les adultes et Fr. 350 pour les enfants

Optique

Remboursement sur la BRSS

Non pris en charge

Dentaire

Remboursement sur la BRSS

Non pris en charge (sauf cancer ou accident)

Hospitalisation

Intervention pour les hospitalisations en secteur conventionné

LAMal n’intervient en hospi que sur le tarif de la division commune et les établissements agréés

Franchise Hospitalisation

Forfait journalier : 18 €/jour dans la majorité des cas et de 13,50 €/jour dans les services

psychiatriques des établissements de santé

La participation quotidienne aux coûts de l’hospitalisation s’élève à Fr. 15 pour les personnes à partir de 25 ans.

Quel que soit le régime de base choisi, les frais de santé ne sont pas tous couverts. Souscrire une complémentaire santé est une nécessité !

Le conseil du courtier

Nous sommes des spécialistes de l'assurance santé frontalier suisse depuis nos origines. Nous comprenons parfaitement les besoins, les craintes, les attentes et les interrogations des travailleurs qui se lancent dans l'aventure suisse. Car il ne suffit pas de foncer tête baissée ! Pour que l'expérience soit réussie, un minimum de préparation est nécessaire.
Chez Cmonassurance et notre maison-mère Alptis, nous avons eu l'occasion de nous mettre au service de nombreux frontaliers aux profils très variés. Nous sommes capables de nous adapter au degré d'expérience du client frontalier qui nous sollicite. Quelqu'un qui vit en France et travaille en Suisse depuis des années a une idée précise de ses besoins, de son budget et de ses perspectives à moyen ou long terme. Ses exigences peuvent être complexes (soins dentaires ou couverture de plusieurs enfants, par exemple) et notre expertise est attendue au tournant. De plus, la législation sur les frontaliers évolue régulièrement et nous sommes là pour assurer une veille.
Au contraire, un frontalier débutant est souvent perdu face à la technicité du contexte et des garanties. Il a des difficultés à prendre du recul sur sa situation et à anticiper ses besoins. Notre capacité à le conseiller prend tout son sens. Réussir ses choix côté santé est l'une des clés pour entamer sa carrière de frontalier sans stress inutile.

Gabrielle Di Natali

Conseillère en assurances de personnes
Vous accompagne depuis 2008

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×