Assurance Capital Décès

Anticiper l'avenir pour mettre vos proches à l'abri du besoin

DEVIS GRATUIT

Assurance décès : un capital pour protéger votre famille

 

Vous souhaitez offrir une protection financière solide à vos proches lorsque vous disparaîtrez ? Cette démarche tournée vers la vie et vers leur avenir est tout à votre honneur. Cmonassurance se tient à votre disposition pour vous guider dans vos démarches de prévoyance. Pour s’assurer de manière efficace et dans les meilleures conditions possibles, l’anticipation est la clé.

 

Bien choisir votre assurance capital décès avec votre courtier

Penser à la mort n’est ni naturel ni confortable. Imaginer une perte totale et irréversible d’autonomie non plus. Envisager la souscription d’une assurance capital décès constitue pourtant une pensée positive, qui vous apportera de la tranquillité à vous et à votre famille. Chez cmonassurance, nous pensons que sécuriser l’avenir est un excellent moyen de pouvoir se concentrer sur le présent. Cette démarche gagne à être réalisée dans la sérénité, d’où l’importance d’anticiper au maximum votre réflexion sur le sujet.

 

En tant que courtier, nous sommes disponibles par e-mail, tchat ou téléphone pour vous offrir nos conseils personnalisés sur ces thématiques complexes et personnelles. Dès le premier appel, un expert analyse votre situation, le montant de capital que vous souhaitez offrir, le budget disponible et vous soumet immédiatement une proposition tarifaire adaptée. Les devis d’assurance obsèques que nous vous présentons ne vous engagent en rien, pas plus que nos conseils personnalisés gratuits.

 

Votre conseiller attitré accède à votre dossier en un geste, vous connaît, comprend vos besoins, peut anticiper vos demandes et se montre très réactif face à vos besoins. Nous sommes votre interlocuteur privilégié et vous offrons un repère stable. Chaque prise de contact devient beaucoup plus fluide.

 

Votre conseiller vous guide lors des étapes de souscription. Il vous permet d’anticiper toutes les phases à venir, par exemple lorsque des formalités médicales se révèlent nécessaires en raison du montant du capital garanti (ces formalités ne sont demandées qu’au-delà de 100 000 € dans le cas de l’assurance décès obsèques d’Alptis distribuée par Cmonassurance).

 

Enfin, nous sommes courtiers en assurances mais notre rôle ne s’arrête pas après la signature. Nous assurons le suivi de votre contrat tout au long de son existence et répondons à vos nouvelles demandes avec la même expertise et le même soin qu’au premier jour.

 

 

Comprendre et choisir son assurance capital décès

 

L’assurance décès : pour qui ?

Une assurance capital décès s’adresse à toute personne de moins de 75 ans qui souhaite protéger ses proches en cas de coup dur (décès ou perte totale d’autonomie). Vous pouvez opter pour cette assurance quelle que soit votre situation ou votre régime : particulier, salarié, fonctionnaire, entrepreneur, chef d’entreprise… Contrairement à une croyance encore trop répandue, il n’est nul besoin d’être fortuné pour accéder à cette assurance. Cmonassurance a sélectionné un produit adapté à tous les budgets. Ces garanties peuvent être souscrites à titre individuel ou collectif.

 

A quoi sert un contrat d’assurance décès ?

Selon votre situation, celle de votre foyer et selon votre patrimoine, votre disparation peut mettre vos proches en grande difficulté financière. Si vous êtes, par exemple, la seule personne du couple à travailler et à assurer des revenus, ou si vous avez fondé une famille nombreuse, prévoir un capital décès destiné à vos proches s’avère indispensable. C’est, de plus, un moyen de transmettre une somme d’argent non soumise aux frais de succession. Votre famille sera soutenue pour la prise en charge de votre patrimoine personnel et professionnel.

Rappelons qu’en plus du décès, la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) est également incluse dans les garanties de l’assurance décès.

 

L’assurance décès : un large éventail de garanties

L’assurance capital décès offre différents choix. Elle permet de constituer un capital qui sera versé aux survivants après votre disparition, c’est-à-dire, le plus souvent, à votre conjoint ou à vos enfants. Vous pouvez aussi opter pour le versement d’une rente à votre conjoint ou à un bénéficiaire désigné.

 

Différentes options de l’assurance décès Alptis que nous vous proposons élargissent le champ d’application de cette garantie :

  • L’option rente éducation : vous décidez de verser, à votre décès, une rente à votre ou vos enfants. Cette garantie répond à un besoin limité dans le temps : vous choisissez la durée de la garantie. A votre décès, la rente (dont le montant est déterminé à l’avance) est versée à l’enfant bénéficiaire jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge indiqué dans le contrat, afin de financer ses études.
  • L’option maladies redoutées : elle permet un versement anticipé de 30 % du capital prévu en cas d’infarctus du myocarde, de chirurgie des artères coronaires, de maladie d’Alzheimer ou encore de cancer.
  • L’option décès par accident : si l’assuré décède dans l’année qui suit un accident, par exemple de la circulation, l’assureur verse un capital supplémentaire aux bénéficiaires, d’où une protection des proches renforcée en cas d’événement dramatique.

 

Quand souscrire un assurance décès ?

Comme toujours, anticiper au maximum la signature de ses contrats de prévoyance permet de prendre les meilleures décisions et de faire des économies substantielles. Plus vous souscrivez jeune, moins vos cotisations sont élevées. Les réductions peuvent par exemple atteindre 50 % pour des assurés de moins de 70 ans non-fumeurs, et 45 % pour les non-fumeurs entre 70 et 74 ans ! Il n’est pas rare de voir des chefs de famille souscrire dès l’âge de 40 ou 50 ans, ou même avant. La situation de votre foyer est un indicateur à prendre en compte pour savoir si oui ou non, vous souhaitez offrir cette protection précieuse à votre famille.

 

Capital décès : quel budget ? Quel montant de capital choisir ?

aide-à-la-complémentaire-santéChez cmonassurance, nous voulons permettre au plus grand nombre l’accès à nos garanties de prévoyance. Pour protéger votre famille sans vous ruiner, le minimum de capital souscrit se situe à 10 000 €. Selon votre budget et vos exigences, ce capital décès peut être ajusté précisément, par tranches de 1000 €, et atteindre jusqu’à 5 millions d’euros.

Le montant de l’adhésion est calculé à la souscription selon différents critères, dont l’âge et les garanties exactes que vous choisissez. Prenons l’exemple d’un homme de 55 ans, vivant à Paris, marié avec 2 enfants, dont un majeur. Pour un capital souscrit déjà très confortable de 500 000 €, la cotisation mensuelle atteint 257 €. Une adhésion est même possible dès 10 € par mois, pour une personne de 35 ans ayant choisi un capital décès/PTIA de 100 000 €.

Nos conseillers se tiennent prêts à analyser votre situation et à vous accompagner. Ils vous soumettront une proposition tarifaire immédiate en fonction de vos exigences et de vos capacités.

 

Quelle est la différence avec l’assurance obsèques ?

 

L’assurance frais d’obsèques vise elle aussi à offrir de la sérénité à vos proches en cas de coup dur. Toutefois, son principe est différent de l’assurance capital décès. La garantie obsèques permet de libérer, dans les 48 heures suivant votre disparition, un capital prédéfini à destination de vos ayants droit. Cette somme exonérée des frais de succession est limitée à 10 000 € et est entièrement dédiée au financement de vos funérailles. Les frais liés aux funérailles ne sont pas négligeables et peuvent en effet ajouter une charge supplémentaire dans un moment très délicat pour vos proches.

 

Quelle est la différence avec l’assurance emprunteur ?

 

En signant votre prêt immobilier, vous avez souscrit une assurance de prêt. Cette assurance ne remplit pas la même fonction que l’assurance décès, puisque son périmètre est limité à votre crédit immobilier. De plus, le bénéficiaire d’une assurance emprunteur est la banque : en cas de décès de l’emprunteur, ou de perte totale et irréversible d’autonomie (d’autres garanties peuvent s’ajouter) l’assurance rembourse directement à la banque les cotisations restantes.

Dans les deux cas, l’objectif de ces assurances est de soulager les survivants, mais l’assurance décès ne vise pas un usage en particulier. Et, contrairement à l’assurance emprunteur, dont la souscription est exigée par les banques, l’assurance décès n’a pas de caractère obligatoire. Vous pouvez la souscrire au moment de votre choix, dès que vous estimez que la protection de vos proches devient indispensable.

 

Quelles sont les formalités médicales et les modalités de souscription ?

 

Afin de souscrire l’assurance décès, une simple déclaration d’état de santé peut suffire. Selon le montant du capital envisagé, des formalités médicales plus poussées peuvent toutefois vous être demandées (au-delà de 100 000 € de capital garanti dans le cas de l’assurance décès d’Alptis). Votre conseiller vous renseignera très précisément sur ces points, en fonction de votre dossier. La mise en place du contrat est très rapide. Mêmes si elles sont peu contraignantes, seules les éventuelles formalités médicales que nous venons d’évoquer peuvent engendrer un délai, le temps qu’elles soient effectuées et analysées.

 

Après la souscription de votre assurance décès

Les contrats décès à adhésion individuelle peuvent prendre différentes formes. Les contrats temporaires couvrent l’assuré s’il décède avant le terme du contrat (ou s’il subit une invalidité totale et permanente). Si l’assuré ne décède pas durant la période de validité du contrat, les cotisations participent à la mutualisation du risque et ne sont pas remboursées. Les contrats « vie entière », eux, garantissent le versement d’un capital ou d’une rente en cas de décès de l’assuré sans définir de limite temporelle.

La garantie Alptis que nous distribuons prend en charge tout type de décès, avec une couverture étendue jusqu’à 90 ans.

Le conseil du courtier

Le sujet de la mort est douloureux, inconfortable ! Nous préférons tous éviter d'y penser. Et pourtant, plus d'un demi-million de décès sont constatés chaque année en France. Les principales causes ? Les maladies, responsables de la très grande majorité des disparitions. Cancers, maladies cardiovasculaires (en particulier chez les femmes) font des ravages. Les accidents, eux, provoquent l'essentiel des morts chez les moins de 35 ans.

Malheureusement, trop peu de personnes pensent aujourd'hui à protéger leurs proches en cas de décès et refusent de penser qu'elles sont, elles aussi, concernées par le risque. Dans certaines situations, par exemple lorsqu'un des conjoints ne travaille pas, la disparition du conjoint actif peut provoquer un séisme financier pour le survivant en l'absence d'assurance décès. C'est encore plus le cas si des enfants sont présents.

Moyennant une cotisation maîtrisée, souscrire une assurance capital décès permet d'éviter à sa famille ce scénario qui ajoute de la douleur à la douleur. Une perte totale d'autonomie, pourtant couverte par nos contrats, empêche elle aussi d'assurer un quotidien confortable à sa famille lorsqu'elle frappe sans prévenir.

L'assurance décès peut parfois être considérée comme un produit de niche, réservée aux plus fortunés. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. La garantie Alptis que nous vous proposons est très accessible. Elle permet de verser aux survivants un capital qui peut changer la donne après un coup dur.

Marie-Daba N'Gom

Conseillère en assurances de personnes
Vous accompagne depuis 2008

Avis général

4.4 / 5

Alain

13 Nov. 2018

Bon accueil, la personne qui m'a répondu a été très sympathique au téléphone.

Carine

23 Nov. 2018

Merci à la conseillère que j'ai eue au téléphone pour son professionnalisme et sa réactivité.

Mireille

7 Nov. 2018

C’est très bien expliqué, la conseillère pose les bonnes questions... c’est parfait !

Honorine

16 Nov. 2018

Je suis très satisfaite de la conseillère que j'ai eue car elle était efficace, de bon conseil et connais son produit. Restez comme vous êtes c'est très bien pour moi.

guide

Tous nos guides pour vous aider à bien choisir son assurance décès

Découvrir

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×