Dans le cadre de la journée mondiale de la santé bucco-dentaire, l’UFSBD (union française pour la santé bucco-dentaire), a réalisé une enquête fin 2018 début 2019 sur les pratiques des Français concernant les soins dentaires.

Trois grandes conclusions ont été tirées de ces analyses :

  • les Français n’établissent pas le lien entre la santé dentaire et la santé générale,
  • il y a peu ou pas de respect concernant les recommandations pour avoir une bonne santé bucco-dentaire,
  • un mauvais dépistage des maladies dentaires comme les infections parodontales.

 

Les liens entre la santé bucco-dentaire et la santé globale

 

L’UFSBD établit des liens très étroits entre une bonne hygiène dentaire et la santé globale. Cela influe sur la qualité de la vie ainsi que sur les rapports à autrui et donc sur la vie quotidienne. 36 % des personnes interrogées ne font cependant aucun lien entre l’hygiène bucco-dentaire et la santé en général.

Pourtant, ils peuvent provoquer de graves troubles de santé ! Les problèmes dentaires sont la 6ème causes des complications diabétiques. Ils augmentent les maladies cardio-vasculaires et favorisent le risque d’accouchement précoce.

En fonction de l’âge, cette méconnaissance régresse : les personnes les plus âgées établissent le lien de manière plus régulière tandis que les plus jeunes ne voient pas le rapport. 48 % des moins de 20 ans interrogés estiment qu’ils sont en bonne santé, mais qu’ils n’ont pas une bonne hygiène dentaire (contre 23 % du reste de la population).

« Personne ne peut se déclarer en bonne santé bucco-dentaire notamment au vu des interactions identifiées et de leur impact sur la qualité de vie » – UFSBD

 

Des recommandations d’hygiène non respectées

 

Les femmes semblent plus soucieuses de leur santé bucco-dentaire que les hommes. 69 % d’entre elles vont chez le dentiste une fois par an contre 54 % des hommes. 27 % des Français estiment qu’ils ont une bonne hygiène dentaire alors qu’ils ne vont pas consulter de manière annuelle.

Un quart des Français ne se lave pas les dents deux fois par jour. Pour les hommes, plus de 35 % d’entre eux se lavent les dents une fois par jour, voire moins.

Les signes avant-coureurs sont également peu suivis : 61 % des Français ont les gencives qui saignent de temps en temps et 14 % à chaque brossage. On observe que ce pourcentage augmente chez les personnes qui n’effectuent pas de détartrage tous les ans.

Pour un nettoyage des dents efficace, l’USBD informe qu’il faut utiliser une brosse à dents ainsi qu’un outil pour les interstices dentaires afin d’éliminer l’ensemble de la plaque dentaire. Cependant, pour 75 % des Français, une brosse à dents suffit. Seulement 13 % de la population effectue un nettoyage interdentaire et 30 % estime qu’une bonne hygiène dentaire est importante dès le plus jeune âge.

 

Les recommandations de l’Union française pour la santé bucco-dentaire

Principal de l’UFSBD : agir en prévention pour lutter contre le risque de maladies dentaires avec des visites annuelles chez le dentiste pour évaluer les risques et traiter les problèmes rapidement. Une brosse à dent élimine 60 % de la plaque dentaire et un nettoyage interdentaire 40 %. Il est donc important de combiner les deux.
En conclusion, il faut aller plus régulièrement chez le dentiste et prendre l’habitude d’une meilleure hygiène dentaire avec un brossage plus régulier.

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×