Vous cherchez

Une Mutuelle Santé ?

Prix moyen pour la pose d’une couronne dentaire en France :
650 €

Remboursement de la Sécurité Sociale :
107,5 €
pour une couronne sur dent ou sur implant

Prise en charge de la mutuelle :
300 € et plus
en fonction de votre contrat

Pourquoi choisir une mutuelle qui rembourse bien la pose de couronnes dentaires

Le remboursement de la Sécurité sociale est de 75.25 €

La Sécurité sociale vous rembourse au maximum 75.25 €. Cependant, le prix final de la prothèse peut facilement être de cinq ou dix fois le montant de cette participation, ce qui entraîne un reste à charge très important pour vous.

Il est donc primordial d’avoir une mutuelle santé renforcée pour les frais dentaires pour réduire au maximum la facture.  On ne maîtrise pas l’état de santé de sa dentition et il peut arriver à tout moment qu’une dent se détériore.

Lorsque vous comparez les offres, faites attention au délai de carence qui peut être conséquent, notamment si vous souscrivez à un pack de renfort dentaire en complément de votre mutuelle de base. Chez Alptis et Miltis, deux de nos assureurs partenaires, si vous souscrivez un pack renfort dentaire simultanément à vos garanties de base, vous n’avez aucun délai d’attente. En revanche, si la souscription du pack arrive ultérieurement à celle de votre mutuelle, vous devrez patienter six mois avant de pouvoir bénéficier des nouvelles garanties souscrites.

Les mutuelles dentaires proposent en général deux types de remboursements : aux pourcentages et au forfait.

Malgré le côté attractif des pourcentages qui semblent plus élevés, les remboursements au forfait sont très souvent plus avantageux si ce type de soins reste exceptionnel.

En revanche, si vous prévoyez la pose de plusieurs couronnes dentaires la même année, un remboursement sur la base de pourcentage sera certainement plus adapté puisque les participations forfaitaires sont généralement annuelles

Prenons l’exemple de la pose d’une couronne céramo-métallique sur dents visibles à 530 € (première pose de prothèse dentaire dans l’année). Votre mutuelle peut vous indiquer 150 % de la base de remboursement de la sécurité sociale ou un montant forfaitaire de 350 € par an. Le reste à votre charge sera moindre si vous avez un remboursement forfaitaire. En revanche, s’il s’agit de la pose d’une deuxième prothèse dans l’année, votre mutuelle au forfait ne vous remboursera rien puisque le forfait prévu aura déjà été épuisé par la pose de la première couronne.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre courtier qui vous permettra de choisir la mutuelle santé la moins chère, adaptée à votre profil et à vos besoins.

Chez certaines mutuelles et assurances, comme c’est le cas chez Alptis et Miltis dans notre portefeuille, si vos remboursements sont exprimés en montant (et uniquement dans ce cas-là), vous pouvez bénéficier d’un report de 50 % du montant annuel si vous ne l’avez pas utilisé au cours de l’année précédente. Cette garantie est valable dans la limite de deux années de suite, soit un maximum de deux fois la valeur initiale indiqué dans votre contrat.

 

Exemple de remboursements : Sécurité sociale et mutuelle

Prenons l’exemple d’une couronne céramo-métallique sur dents visibles à 530 €. La Sécurité sociale rembourse 70 % de la BRSS soit une participation à hauteur de 75.25 €. Avec l’ajout d’une mutuelle adaptées pour les soins dentaires, vous pourrez bénéficier d’un remboursement complémentaire de 347.25 €.

 

Les remboursements de la Sécurité sociale pour la pose d’une couronne dentaire

Chaque professionnels peut fixer les tarifs qui lui conviennent pour ce genre de soins.

Cet acte est remboursé à hauteur de 70 % par la Sécurité sociale (hors participation forfaitaire de 1 €). La base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS) pour ce type de soin dentaire est de 107.5 €. Sans mutuelle dentaire, vous serez donc indemnisé à hauteur de 75.25 € (70 % de 107.5 €)

À noter cependant qu’il n’y a aucun remboursement de couronne pour dent de lait, pour une couronne préfabriquée, provisoire ou à recouvrement partiel. Pour bénéficier de la prise en charge de cette prothèse dentaire, la réalisation de la couronne doit se faire sur une dent délabrée.

Les tarifs étant libres pour ce type de soins dentaires et donc fixés à la convenance du professionnel que vous consultez, votre chirurgien-dentiste ou médecin stomatologiste est dans l’obligation de vous fournir un devis détaillé. Ce devis doit être rédigé par votre médecin et éventuellement signé de votre part. Il doit obligatoirement comprendre :

  • une description précise et détaillée du soin dentaire que vous allez recevoir,
  • le lieu de fabrication de la couronne dentaire et son matériau,
  • le montant exact du traitement,
  • le montant du remboursement de la couronne dentaire par l’Assurance Maladie.

Dès lors que vous recevez ce devis, transmettez-le à votre organisme d’assurance maladie complémentaire qui vous indiquera, en retour, le montant de la participation qu’elle vous versera. Vous pourrez, à partir de là, calculer votre reste à charge pour la pose de votre couronne dentaire.

 

Une couronne dentaire, combien ça coûte ?

Compris en moyenne entre 400 € et 900 €, le prix de la couronne varie selon les matériaux utilisés, la région dans laquelle vous habitez et le professionnel de santé que vous consultez, qui peut pratiquer ou non des dépassements d’honoraires. On constate que le prix minimum pour la pose d’une couronne dentaire et les soins qui l’accompagnent est de 500 € tandis que le prix le plus élevé atteint 1 500 €.

Une couronne peut être réalisée avec divers matériaux : couronne métallique, céramo-métallique ou en céramique. Les prothèses en métal sont moins onéreuses que celles en céramique mais sont également plus visibles.

Les prix de la prothèse seule (hors soins) varient cependant fortement en fonction de la région ou de la ville ou vous vivez. L’écart maximum recensé est d’environ 30 % : une couronne coûte en moyenne 700 € à Paris tandis qu’à Nîmes, le tarif moyen est de 520 €.

 

 

À propos du remboursement de la facette

La pose de facette(s) permet notamment de blanchir une ou des dent(s).

La facette est une prothèse que l’on colle sur une dent principalement pour des raisons esthétiques (comblement d’un écart entre deux dents, couleurs, forme, position, structure, …). Ce soin, considéré comme un soin purement esthétique par la Sécurité sociale n’est pas pris en charge. Son coût varie de 350 € à 1 200 € en fonction de la matière, de la qualité et de la durée de vie de la prothèse.

Il est possible, pour diminuer les coûts du traitement, de faire réaliser ce soin à l’étranger. Si c’est votre souhait, vérifiez bien que votre mutuelle prend en charge ce type de soins à l’étranger en vous rapprochant de votre conseiller.

 

Les couronnes dentaires et la réforme du Reste à Charge Zéro (RAC 0)

L’objectif de la réforme 100 % Santé est de favoriser l’accès aux soins à tous en proposant une offre complète sans reste à charge pour l’assuré ainsi que des plafonds tarifaires pour les autres soins hors panier.

Voici les plafonds tarifaires instaurés par l’état :

1er avril 2019 1er janvier 2019 1er janvier 2021
Couronne céramo-métallique (incisives, canines, 1ères prémolaires) 530 € 500 € 500 €
Couronne céramo-métallique (2èmes prémolaires) Pas de plafond 550 € 550 €
Couronne céramique monolithique en zircon 480 € 540 € 540 €

 

Un devis détaillé et explicite doit obligatoirement vous être fourni.

Le panier 100 % Santé comprendra les couronnes dentaires suivantes :

  • couronne céramique monolithique et céramo-métallique sur les dents visibles (incisives, canines et 1ère prémolaires)
  • couronne métallique toutes localisations
  • couronne céramique monolithique zircones (incisives et canines)

Un devis sans reste à charge devra forcément vous êtres proposé par le professionnel de santé que vous consultez. Vous pourrez toutefois choisir des équipements à tarifs libres, qui seront remboursé par votre mutuelle santé selon les garanties exprimées dans votre contrat.

 

Les couronnes dentaires, qu’est ce que c’est et comment ça marche ?

La couronne est une prothèse dentaire qui permet de remplacer une dent. Elle recouvre uniquement la partie de la dent qui dépasse de la racine et n’est pas directement inséré dans la gencive. En fonction de l’état de délabrement de la dent, la pose d’une prothèse peut nécessiter l’installation au préalable d’un pivot dentaire qui servira de racine.

C’est une prothèse dite fixe car elle ne s’enlève pas, contrairement par exemple, à un dentier amovible.

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×