Vous cherchez

Une Mutuelle Santé ?

Prix moyen d’un bridge en France (hors soins et autres actes dentaires associés) :
1 500 €

Remboursement de la Sécurité Sociale :
195.65 €
3 éléments sur dents couronnées

Prise en charge de la mutuelle :
jusqu’à 700 €
en fonction de votre contrat

 

Le remboursement de la mutuelle pour la pose d’un bridge

Si votre dentiste vous devise un bridge de trois éléments sur dents couronnées, votre remboursement sera plafonné à 195,65 € par l’Assurance Maladie. Le prix à payer sera cependant bien supérieur et entraînera un reste à charge très important.

Il est donc nécessaire de souscrire une complémentaire santé renforcée en dentaire pour être bien couvert en cas de pose d’un bridge.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de souscrire un contrat de mutuelle santé qui affiche de bons remboursements dentaires. On ne maîtrise pas toujours l’état de ses dents !

Lorsque vous chercher une mutuelle avec des prestations boostées sur le poste dentaire et que vous choisissez de souscrire un pack de renfort dentaire, soyez vigilant sur d’éventuels délais de carence. Dans le cadre d’un contrat responsable, aucun délai d’attente n’est appliqué si vous souscrivez le pack simultanément à vos garanties de base. En revanche, quand l’adhésion au renfort intervient après celle de votre mutuelle de base, votre complémentaire santé vous imposera certainement entre quatre et six mois d’attente pour bénéficier de vos nouvelles garanties.

Un bridge sur implants est un traitement lourd et cher : mieux vaut bénéficier d’une bonne complémentaire santé !

Nous vous conseillons également d’étudier votre tableau de garanties. Dans certains cas, les remboursements dentaires sont exprimés en pourcentages, dans d’autres cas, vos remboursements sont affichés en montant. Si vous prévoyez la pose d’un seul implant dans l’année, un remboursement en montant forfaitaire sera plus avantageux. Cependant, dès lors que la pose de plusieurs prothèses est nécessaire, préférez les pourcentages qui sont exprimés par traitement alors que les montants sont une enveloppe annuelle.

Pour les remboursements exprimés en montant (et uniquement dans ces cas-là), vous pouvez parfois bénéficier d’un report de la moitié de la somme prévue sur l’année d’après si vous n’avez pas eu de prise en charge au cours de l’année. Cette garantie est, en général, valable deux années de suite, ce qui vous permet de profiter, la troisième année, de deux fois le montant indiqué dans votre contrat.

Par exemple, pour le remboursement d’un bridge de trois éléments sur dents couronnées en céramo-métallique à 1 500 €, votre mutuelle peut vous indiquer 125 % de la BRSS ou 350 € par an. Il s’agit de votre premier et seul soin de l’année, le montant de 350 € sera plus intéressant pour vous. Si ce n’est pas votre premier soin de l’année ou que vous prévoyez la pose d’autres prothèses, préférez une mutuelle avec des remboursements en pourcentages.

 

 

Si vous souhaitez plus d’informations sur la prise en charge de votre bridge ou sur une mutuelle santé avec renfort dentaire, n’hésitez pas à contacter nos conseillers par téléphone ou par tchat. Ils pourront vous conseiller sur la complémentaire santé la moins chère et la plus adaptée à votre profil, vos besoins et vos moyens.

 

 

Les remboursements de la Sécurité sociale et de la mutuelle

En choisissant une mutuelle adaptée à vos dépenses de soin de santé en dentaire, vous bénéficierez d’un remboursement complémentaire de celui de la Sécurité sociale pour réduire le montant restant à votre charge.

Reprenons notre exemple précédent : un bridge à 1 500 €. L’Assurance Maladie vous rembourse 70 % de la BRSS, soit 195,65 €. Avec la souscription d’une mutuelle adaptée, vous pouvez prétendre à un remboursement complémentaire de 742,85 €.

 

Le remboursement du bridge dans le cadre de la réforme 100 % Santé

Dans le but d’améliorer l’accès aux traitements dentaires pour tous les Français, la réforme 100 % Santé propose des paniers de soins totalement pris en charge par l’Assurance Maladie et les complémentaires santé pour limiter le reste à charge aux frais de l’assuré. Pour cela, des plafonds tarifaires ont été fixés par le gouvernement :

 

1er avril 2019 1er janvier 2019 1er janvier 2021
Bridge céramo-métallique (incisives et canines) 1 465 € 1 465 € 1 465 €

 

Le panier 100 % Santé comprends la pose des bridges suivants :

  • bridges céramo-métalliques pour les incisives et les canines
  • ponts dentaires métalliques toutes localisations

Dans tous les cas, votre professionnel de santé est dans l’obligation de vous proposer un devis sans reste à charge. S’il ne vous convient pas, vous pourrez cependant choisir un traitement à tarif libre qui sera remboursé par votre mutuelle selon les garanties établies dans votre contrat.

 

Quel remboursement de la Sécurité sociale pour un pont dentaire ?

La pose d’un bridge de trois éléments sur dents couronnées est remboursée à hauteur de 70 % de la base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS), hors participation forfaitaire de 1 € (la participation forfaitaire ne s’applique pas si vous vous faites soigner par un chirurgien-dentiste).

La BRSS étant fixée à 279,50 €, les bridges sont donc remboursés à hauteur de 195,65 € (70 % de 279,50 €).

Le pont papillon contient des ailettes à coller sur les dents adjacentes

L’Assurance Maladie accepte la prise en charge de bridge sur dents couronnées uniquement lorsque l’une des dents piliers est délabrée. Les ponts papillons ne sont pas du tout remboursés par la Sécurité sociale. Pour la pose d’un bridge sur implant, l’Assurance Maladie ne prend en charge que la pose du pont dentaire et ne rembourse ni la pose des implants, ni les soins et actes relatifs à la pose de cette prothèse.

Les tarifs fixés n’étant pas plafonnés, votre professionnel de santé est libre de pratiquer les prix qu’il souhaite. Il est donc dans l’obligation de vous fournir un devis écrit et détaillé avec les informations suivantes :

  • description détaillée et précise du soin et de l’implant dont vous allez bénéficier
  • lieu de fabrication du bridge et lieu d’origine des matériaux utilisés
  • le prix exact de l’ensemble des soins
  • la prise en charge de l’Assurance Maladie

Dès que vous avez ce devis, nous vous conseillons de le transmettre à votre complémentaire santé qui pourra vous indiquer le montant de la prise en charge supplémentaire qu’elle vous apportera. Cela vous permettra de calculer le reste à votre charge.

 

Un bridge dentaire, combien ça coûte ?

2 dents piliers et une dent en suspension

Situé en moyenne autour de 1 500 € (hors soins associés), le tarif dépend beaucoup des matières choisies et de votre dentiste qui peut décider ou non de pratiquer des dépassements d’honoraires. L’écart de prix varie de 800 € à plus de 4 000 €, réalisation et pose de l’implant avec les soins qui l’accompagnent.

 

Comme toutes les autres prothèses, un bridge peut être réalisé en métal, en matière céramo-métallique ou entièrement en céramique. Bien évidemment, les ponts dentaires en métaux sont plus économiques que ceux en céramiques, mais sont également beaucoup plus visibles, car ils n’ont pas la couleur naturelle des dents.

Pour la réalisation d’un bridge collé ou pont papillon (hors soins), comptez en moyenne entre 800 € et 1 000 €, un bridge sur dents couronnées ou pont dentaire conventionnel sera compris entre 1 200 € et 2 000 €. Le plus cher : le bridge sur implant varie entre 7 00 € et 1 500 € par implant. Sachant qu’il faut deux implants et trois couronnes pour ce type de bridge, le prix final (soins compris) vous sera facturé en moyenne entre 2 500 € et 4 000 €.

La région dans laquelle vous vous faites soigner a également un impact sur le prix de la prothèse. On constate qu’à Boulogne-Billancourt, un pont dentaire coûte en moyenne 2 000 € (hors soins), tandis qu’à Toulon, le prix se situe légèrement en dessous des 1 500 €, soit un écart de 25 % qui n’est pas négligeable.

 

 

BRIDGES ET IMPLANTS, QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ?

La pose d’un ou de plusieurs implants est plus saine pour les dents à l’inverse du bridge qui nécessite des soins plus importants. Le traitement d’implant n’inclut pas la dévitalisation d’autres dents et l’os de la gencive est suffisamment stimulé, ce qui empêche qu’il ne rétrécisse.

En revanche, les implants ne remplacent qu’une seule dent alors que le pont dentaire peut se substituer à plusieurs d’un coup. Économiquement, un bridge est donc plus intéressant que la pose d’un implant.

Au niveau esthétique, il n’y a pas de différence notable, les deux prothèses ayant la couleur des dents naturelles.

La durée de pose d’un pont dentaire ne nécessite que deux ou trois rendez-vous chez le dentiste et s’étale sur quelques semaines tandis que la pose d’un implant prend plusieurs mois.

La durée de vie moyenne diffère également : 15 ans pour le bridge contre 25 ans pour l’implant.

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×