D’après le panorama de santé 2013 de l’OCDE, le système de santé de l’Hexagone est efficace, mais il coûte cher. Pêle-mêle, l’OCDE pointe la prééminence de l’hôpital, le renouvellement insuffisant des professionnels de santé, l’insuffisance de l’emploi des génériques. Cependant, malgré un contexte de réduction des dépenses publiques et une forte consommation de santé, la Sécurité Sociale permet la meilleure prise en charge de tous les pays de l’OCDE.

La France est un des pays où les dépenses de santé sont les plus élevées, en proportion du PIB : 11,6% par rapport à 9,3% pour la moyenne des autres pays. A contrario, le reste à charge du patient est le plus faible de l’OCDE (France : 8%, moyenne des autres pays : 20%). En revanche, il augmente de +0,4% sur les dix dernières années.

OCDE

 

Pas assez de génériques

Le rapport panorama de Santé 2013 de l’OCDE indique que favoriser les médicaments génériques est moins coûteux pour le patient, ainsi que pour l’État. La France compte parmi les mauvais élèves des pays de l’OCDE, car la part des génériques dans le marché pharmaceutique total est de 25% seulement (76% en Allemagne, par exemple ; la moyenne de tous les pays se situe à 41%).

 

Trop de recours à l’hôpital

Recourir à l’hôpital est coûteux et peut être évité dans le cas où le patient souffre de pathologies dont les traitements sont efficaces (asthme, diabète…). Le rapport alerte les pays sur leur difficulté à réduire l’utilisation du réseau hospitalier pour ces pathologies. La France est dans la moyenne dans l’étude menée par l’OCDE sur les malades hospitalisés pour de l’asthme ou du diabète, et qui auraient pu éviter de l’être. Conclusion : peut mieux faire !

 

Une population de médecin vieillissante

En moyenne, un tiers des médecins dans les pays de l’OCDE étaient, en 2001, âgés de plus de 55 ans. Des départs en retraite sont bientôt prévus ? Très probablement. En France, 40% des médecins, en 2011, avaient plus de 55 ans. La faute au numerus clausus restrictif dans les années 90 (4000 étudiants seulement contre 7000 aujourd’hui). La France se place dans le top 3 des pays à la population de médecins la plus vieille avec l’Italie et Israël. Le meilleur élève est le Royaume-Uni, où seulement 13% des médecins avaient plus de 55 ans en 2011. Aparté : en 2011, 41% des médecins étaient des femmes. La parité n’est pas loin !

Jean-Marc Vittori, dans son édito du 26 novembre 2013 dans le journal « Les Échos », fait un lien entre le remplacement limité des médecins, le sous-emploi de génériques et les dégâts de l’alcool (la France est championne de consommation d’alcool pur par tête de plus de 15 ans, à 12,5 litres par personne et par an). Le lien ? « La protection des rentes » : celle des médecins, des laboratoires et des producteurs de vins. Pour lui, le fait que le patient n’est pas le payeur (rappelez-vous, le reste à charge est le plus bas parmi tous les pays de l’OCDE), les laboratoires sont en bonne posture : la preuve en est que la dépense de santé française est la plus élevée de tous les pays de l’OCDE, après les États-Unis et les Pays-Bas.

En savoir plus :

Edito de Jean-Marc Vittori 

Panorama de la santé 2013, OCDE

 

Le saviez-vous ?
L’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) compte, dans ses pays membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Canada, l’Espagne, les Etats-Unis, La France, la Grèce, l’Irlande, l’Islande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et la Turquie.

Les pays qui ont adhéré plus tard sont la République Tchèque, la Slovénie, la Slovaquie, la Pologne, la Nouvelle-Zélande, le Mexique, le Japon, Israël, la Hongrie, la Finlande, l’Estonie, le Chili, la Corée du Sud et enfin l’Australie.

ocde

 

 

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×