Vous cherchez

Une Mutuelle Santé ?

Des mutuelles spéciales pour les divorcés ?

Les assurances complémentaire santé que vous trouverez chez cmonassurance répondent à toutes les situations, y compris à celle des personnes divorcées. Nous avons sélectionné pour vous des contrats réputés pour l’excellence de leur rapport qualité / prix parmi des grandes marques de mutuelles : Mutuelle Bleue, Swiss LifeAlptis et Miltis. Si vous souscrivez seul ou en tant que famille monoparentale, vous ne pourrez en revanche pas ou plus bénéficier de la réduction de 10 % accordée aux couples pour les marques Alptis et Miltis. Les contrats de mutuelle que nous référençons appliquent en revanche des réductions de cotisation pour les enfants.

Si vous souhaitez être conseillé, nous vous invitons à joindre l’un de nos 20 conseillers au 0 472 362 362 du lundi au vendredi entre 9h et 19h.

Pour une première estimation tarifaire, vous pouvez demander un devis mutuelle gratuit et sans engagement.

 

Assurer sa santé à titre individuel

Quand on est divorcé, soit on bénéficie d’un contrat de groupe avec son entreprise, soit on doit s’assurer à titre individuel.

Le changement est important quand l’ensemble du foyer était inscrit sur le contrat groupe de l’entreprise de l’ex-conjoint. Une fois l’ordonnance de divorce prononcée, vous devez vous assurer à titre individuel si vous ne bénéficiez pas d’une mutuelle avec votre entreprise dont le coût est décompté de votre salaire.

Pour les conjoints qui étaient inscrits sur le contrat de leur mari ou de leur femme, le divorce entraîne une souscription individuelle à un contrat.

Selon les situations et les contrats souscrits, les enfants peuvent continuer à être inscrits sous le contrat du parent qui dépend d’une mutuelle de groupe ; dans le cas contraire, vous devez vous assurer vous et vos enfants en adoptant une complémentaire santé.

 

Une situation courante prise en compte par les assureurs

Les statistiques sont éloquentes : le divorce concerne 1 couple initialement marié sur 2 à Paris, 1 couple sur 3 en moyenne en France. En 2007, pour 273 669 mariages célébrés, on dénombrait 134 477 divorces (source : Insee). Le taux de divorce dans la population n’a cessé d’augmenter depuis 40 ans en France. Au-delà des chiffres et des données statistiques, il y a la réalité de celles et ceux qui sont concernés par cette situation.

Rupture choisie ou subie, le divorce entraîne dans tous les cas de nombreuses modifications dans la vie quotidienne. Une forme d’équilibre est rompue ; les repères quotidiens peuvent être bouleversés. Les biens et formalités communes ne le sont plus. Parmi elles, tout ce qui concerne l’assurance, et notamment la complémentaire santé.

 

FAQ spéciale « Mutuelle pour divorcé »

La prestation compensatoire tient-elle compte du coût de la mutuelle ?

Cette somme qui est versée a pour but de considérer le niveau de vie actuel et l’ensemble des dépenses à venir. Vous pouvez allouer une partie de cette somme aux dépenses de couverture santé.

 

Je suis divorcé et verse une pension pour mes enfants mais ma femme me réclame de l’argent pour payer la mutuelle. Que faire ?

Le coût de l’assurance santé de vos enfants, s’ils ne sont pas rattachés à votre contrat, est effectivement à la charge de votre ex-épouse. Nous vous conseillons de vous adresser à votre conseiller juridique pour savoir si vous devez compléter la somme que vous versez pour cette dépense spécifique.

 

Sur quel contrat inscrire mes enfants : celui de mon ex-conjoint ou le mien ?

Tout dépend de la qualité du contrat que vous avez souscrit et de son coût. Si les deux parents disposent d’un contrat groupe, c’est-à-dire que vous êtes assuré tous les deux par votre mutuelle d’entreprise, rattachez vos enfants au contrat qui couvre le plus. Si vous devez vous assurer à titre individuel et que votre conjoint bénéficie d’un contrat collectif, comparez les niveaux de prestations et le montant des cotisations avant de vous décider. Mais le contrat de la mutuelle d’entreprise est généralement plus avantageux.

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×