Vous cherchez

Une Mutuelle Entreprise ?

La mutuelle d’entreprise est un des avantages sociaux appréciés des salariés. A partir du 1er janvier 2016, les chefs d’entreprise ont l’obligation de proposer une complémentaire santé collective à leurs employés. Voici 6 raisons de se réjouir de cette mesure.

 

salarié et mutuelle d'entreprise
« Ce taux de remboursement en optique est tout simplement incroyable! »

1. 50 % d’économie assurée (au minimum)

L’employeur a l’obligation de prendre en charge au moins 50 % de la cotisation mensuelle. Et c’est un minimum ! Certaines entreprises  vont jusqu’à prendre en charge la totalité du coût mensuel. Pour les salariés qui avaient souscrit à une complémentaire santé à titre individuel, c’est une économie à ne pas négliger… 

Bon à savoir : N’oubliez pas que le coût annuel de la mutuelle d’entreprise est déclaré dans les revenus imposables.

 

2. Plus besoin de chercher à changer

Chaque année, c’est le même casse-tête : vous recevez l’échéancier de votre mutuelle pour l’année à venir et vous vous demandez si votre contrat correspond à vos dépenses de santé. Désormais, votre courtier pourra vous conseiller sur d’autres produits d’assurance ou aidera votre patron à s’orienter vers le contrat le plus adapté pour ses salariés !

Bon à savoir : votre employeur peut renégocier chaque année le coût et les garanties de la mutuelle collective auprès de l’assureur, si celles-ci ne conviennent pas à ses employés.

 

3. L’employeur sera plus soucieux de la santé de ses employés

L’employeur s’inquiète déjà de la sécurité et de la santé physique et mentale de ses salariés : c’est une obligation, inscrite dans le Code du Travail. Avec la mutuelle collective, il y a un enjeu supplémentaire : si, sur une année, le total des remboursements de santé des salariés est supérieur à ce qui est prévu par l’assureur, la cotisation mensuelle risque d’être plus élevée l’année suivante ! C’est donc dans l’intérêt de tous que les salariés soient en forme et en bonne santé.

Bon à savoir : l’employeur ne pourra jamais prendre en charge moins de 50 % de la cotisation mensuelle, même si celle-ci augmente.

 

4. Meilleure connaissance des garanties

« Combien ma mutuelle me remboursera sur le dépassement d’honoraires de mon médecin traitant ? » « Et les lentilles, c’est remboursé ? » : fini les recherches et les calculs en pourcentage et en € ! Enfin presque… Disons que vous trouverez l’information plus rapidement, car votre employeur ou la personne en charge de la gestion de la mutuelle dans votre société pourra répondre à vos questions ou au moins vous fournir la notice de la garantie ! Et qui sait, vous découvrirez peut-être que vos collègues sont d’excellents gestionnaires, experts en déchiffrage de taux de remboursement ?

Bon à savoir : Certaines garanties proposeront des « renforts », sous forme d’options, en cas de besoin. Par exemple, si la garantie collective choisie par votre employeur ne rembourse pas suffisamment bien l’optique à votre goût, il sera possible de prendre une option pour bénéficier de meilleurs remboursements sur ce poste. Mais à vos frais !

 

5. Plus de communication entre les salariés

« La mutuelle rembourse-t-elle la séance d’ostéopathie ? »  « Et pour l’orthodontie des enfants, ça se passe comment ? » Le rapport qualité/prix de la mutuelle d’entreprise sera désormais un nouveau sujet à aborder à la machine à café, avec son lot de défenseurs et de détracteurs. Et en cas de mécontentement, l’union fait la force : un contrat peut être renégocié par l’entreprise si ses garanties ne sont pas satisfaisantes pour l’ensemble des salariés. Mais encore faut-il réussir à s’entendre !

Bon à savoir : Attention aux nouveaux entrants dans l’entreprise, la mutuelle collective peut imposer des délais de carence sur des postes tels que l’optique.

 

6. Toute la famille en profite

Généralement, lorsque l’on a souscrit une mutuelle à titre individuel, le tarif augmente à la même vitesse que la famille s’agrandit. Autrement dit, chaque nouvel enfant rattaché au contrat entraîne une majoration, même s’il est vrai que les assureurs offrent des réductions (par exemple, Alptis offre -50 % sur la cotisation à partir du 3e enfant). Avec la complémentaire santé d’entreprise, il est généralement prévu que les ayants droit soient inclus dans le tarif.

Bon à savoir : les entreprises ne proposent pas toutes de couvrir les ayants droit. Néanmoins, l’étude Credoc de juillet 2012, lorsque la mutuelle collective n’était pas obligatoire mais proposée volontairement par l’entreprise, montrait que sur 712 entreprises interrogées et équipées d’une couverture santé, 9 sur 10 couvrait les ayants droit sans surcoût dans un cas sur deux. Espérons que cette tendance se poursuive !

bannière mutuelle entreprise vf vf

 

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×