Vous cherchez

Une Assurance Dépendance ?

Souscrire une assurance dépendance Alptis donne droit à des prestations d’assistance* complètes établies en fonction du niveau de dépendance. Protection juridique, bilans de prévention, accompagnement des assurés et des aidants : l’assurance dépendance garantit un service de qualité  pour vous simplifier la vie.

 

iStock_000013598559_Small

Prestations accessibles dès la souscription

Dès la souscription du contrat, un simple appel suffit pour entrer en contact avec le service client Alptis et ses partenaires. Ils se tiennent à la disposition de l’assuré en cas de difficultés et peuvent aider à la constitution du dossier.

Le souscripteur bénéficie d’une assistance juridique. Des spécialistes répondent à vos interrogations concernant le droit du travail, les contrats avec les établissements spécialisés,  les aides financières. Ils fournissent  tous les renseignements relatifs au maintien à domicile et aux formalités administratives. En cas de litige à résoudre à l’amiable ou par voie judiciaire, l’assurance dépendance Alptis prend en charge tout ou une partie des frais engendrés.

 

L’adhérent peut également profiter de bilans de prévention se rapportant à :

  • la mémoire : des médecins, psychologues et assistantes sociales testent la mémoire. Ils effectuent un dépistage des troubles et donnent des conseils pour entretenir l’activité cérébrale.
  • l’autonomie : les  spécialistes travaillent sur les difficultés quotidiennes rencontrées par l’assuré. Le diagnostic établi permet de prodiguer des conseils afin de favoriser une meilleure qualité de vie.
  • les maladies cardio-vasculaires : l’adhérent est informé sur les risques et sur les actions de prévention. On lui énonce les pratiques nécessaires pour garder une bonne hygiène de vie.
  • l’incontinence : les différentes formes d’incontinence sont expliquées. Le souscripteur est informé sur les traitements disponibles et leur prise en charge.

 

L’accompagnement des aidants

Ces prestations s’adressent soit aux assurés qui soutiennent un proche dépendant, soit aux aidants de l’assuré.

Des experts établissent un bilan de la situation : contexte, vie quotidienne, ressources financières. Ils apportent des solutions personnalisées (santé, agencement du domicile, solutions financières, conseils juridiques, repos…). En cas d’hospitalisation ou de décès de l’aidant, le contrat propose les services d’une auxiliaire de vie ou l’organisation de la venue d’un proche. Le contrat prévoit également la prise en charge de 4 à 8 heures de formation de l’aidant.

 

Prestations à partir de la dépendance légère

Des prestations supplémentaires sont proposées aux personnes atteintes de dépendance légère. La garantie dépendance Alptis offre à l’assuré la possibilité de recevoir les conseils d’un ergothérapeute pour organiser l’adaptation de son logement.  Le portage de repas  et/ou le transport des médicaments à domicile sont inclus dans les prestations. Les frais engagés restent à la charge de l’assuré. En cas d’acquisition d’un système detéléassistance, il est possible de faire appel à un professionnel pour l’installation et la mise en service. Dans le cas d’une hospitalisation de plus de 4 jours, le contrat prévoit 30 heures d’intervention d’une aide-ménagère ainsi que la garde des animaux domestiques. Il prévoit également la venue d’une garde à domicile pendant 5 jours ou le financement du billet aller-retour d’un proche.

 

Prestations à partir de la dépendance partielle

En plus de toutes les prestations énoncées précédemment, l’assuré en état de dépendance partielle bénéficie de mesures d’accompagnement dans ses déplacements.Les prestataires s’occupent de l’organisation des services à domicile : recherche d’une auxiliaire de vie ou assistante ménagère, travaux et sécurité, coiffeur à domicile…  Il est possible de disposer de matériel adapté aux personnes en situation de handicap : lits médicalisés, fauteuils roulants… L’adhérent peut assister à des programmes visant à entretenir ses capacités cérébrales.

* Ces prestations sont prises en charge dans la limite du montant prévu à ces effets.

Les niveaux de dépendance

Les 6 actes de la vie quotidienne (AVQ) pris en compte pour l’évaluation de la dépendance sont : les transferts (passage entre différents états : débout, assis, allongé),  la continence, le déplacement,  l’alimentation, la toilette et l’habillage.

  • La dépendance légère est l’impossibilité d’effectuer au moins 3 actes de la vie quotidienne.
  • La dépendance partielle est l’impossibilité d’effectuer 4 à 6 actes de la vie quotidienne sur 6.
  • La dépendance lourde est l’impossibilité d’effectuer au moins 4 des 5 actes de la vie quotidienne. La continence n’est pas prise en compte dans l’évaluation de la dépendance lourde.  Un test cognitif est requis lors d’une dépendance neuropsychologique.

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×