Vous cherchez

Une Assurance Dépendance ?

On estime, en France, que 13,5 % des plus de 65 ans sont concernés par la dépendance, ainsi que 50 % des plus de 85 ans. Vous avez décidé de vous mettre à l’abri des conséquences financières liées à la perte d’autonomie. Pour autant, est-il plus futé de souscrire jeune, actif et en pleine forme, ou faut-il plutôt attendre que les premiers symptômes d’un état de dépendance se manifestent ? Si anticiper la souscription d’une assurance dépendance est toujours un choix judicieux, mieux vaut connaître quelques bonnes astuces pour s’assurer au bon moment.

 

age assurance dépendance
A quel âge vaut-il mieux souscrire une assurance dépendance ?

Anticiper la dépendance : un choix judicieux ?

La perte d’autonomie implique le financement de soins et de services onéreux, que le montant de la pension de retraite ne suffit généralement pas à couvrir. Il est donc normal de vouloir se protéger soi-même ainsi que sa famille avant que cet état ne survienne ! En souscrivant relativement jeune à une assurance perte d’autonomie, vous pensez non seulement à vos proches, mais aussi à vous. Ainsi, certains assureurs permettent de souscrire dès 45 ans en prévision d’une situation de dépendance.

Souscrire jeune présente un avantage financier : plus on adhère tôt, plus les cotisations sont faibles. Les démarches sont aussi plus simples et plus rapides : la plupart des assureurs ne vous demanderont pas de répondre à un questionnaire médical si vous souhaitez souscrire un contrat dépendance avant 50 ans.

 

Souscrire jeune… mais ne jamais devenir dépendant

Il est tout à fait possible que vous restiez autonome jusqu’à la fin de votre vie et que votre souscription n’ait, finalement, pas servi. Dans ce cas, l’argent que vous aurez consacré à votre rente dépendance sera reversé après votre décès à vos proches sous la forme d’un capital.

 

Souscrire une assurance dépendance lorsque l’on est déjà en situation de dépendance

Il est possible de souscrire une assurance dépendance dans le cas où l’on est déjà en situation de perte d’autonomie, sous certaines conditions. Il existe en effet un âge limite pour être autorisé à souscrire une assurance perte d’autonomie : 75 ans, voire 70 pour certains assureurs.

Si vous êtes déjà en situation de dépendance, les démarches à effectuer pour souscrire un contrat seront plus longues. Vous devrez notamment répondre à un questionnaire médical, qui devra être validé par l’assureur afin que vous puissiez bénéficier de la garantie.

Par ailleurs, soyez vigilant : les garanties dépendance imposent généralement des délais de carence, ou délais d’attente. Pour le produit Garantie Dépendance d’Alptis, il s’agit par exemple de 12 mois en cas de maladie et 36 mois en cas de maladie neuro-dégénérative ou psychiatrique. En revanche, aucun délai d’attente n’est prévu en cas d’accident.

 

Le conseil de votre courtier avec Julie, conseillère en assurance :

« L’âge idéal pour souscrire une assurance dépendance ? Je l’estime être au moment de la fin de l’activité salariale, soit lors du départ en retraite, vers 55 ou 60 ans. Attention, néanmoins, à prendre en compte les délais de carence : ils sont inclus dans tous les contrats d’assurance dépendance et peuvent comprendre une durée de un à trois ans.

Pour les individus qui souhaitent s’assurer très tôt, vers 40 ans, mieux vaut se tourner vers une assurance décès : les cotisations sont plus faibles, et le capital versé aux proches est plus important. »

 

En savoir plus : Qu’est-ce que le questionnaire médical ?

Appelé aussi questionnaire de santé, le questionnaire médical est un formulaire qui permet à l’assuré de déclarer son état sanitaire. C’est un moyen pour l’assureur de déterminer le niveau de risque encouru par son client pendant la durée de son contrat. Il contient des questions précises sur la santé de l’assuré : ses antécédents médicaux, le(s) traitement(s) qu’il suit, etc.

L’assuré doit y répondre en toute transparence, sous peine de voir son contrat annulé.

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×