Les 10 points clés pour bien comparer les mutuelles d’entreprise


Face aux nombreuses offres proposées sur le marché, le choix d’une mutuelle obligatoire peut s’avérer compliqué. Nous vous livrons les 10 points clés pour comparer au mieux les contrats et trouver celui qui correspondra aux besoins de votre entreprise et de vos salariés.

1/ Vérifiez si votre convention collective prévoit une couverture santé minimale

Nous vous livrons 9 points clés pour bien comparer les contrats de mutuelle d'entreprise obligatoire. C’est le premier élément à prendre en considération lorsque vous examinerez les offres de mutuelle d’entreprise. En effet, si votre convention collective prévoit des garanties minimales, vous devrez trouver un contrat respectant ces conditions. Pour connaître les clauses à respecter, vous pouvez consulter le texte de la convention collective applicable dans votre entreprise sur le site de Legifrance. Si, au contraire, la convention collective ne contient aucune clause concernant la mutuelle obligatoire, ou si l’entreprise n’est pas rattachée à une branche professionnelle, l’employeur est libre d’instaurer le contrat de mutuelle collective de son choix.

2/ Assurez-vous que le contrat est responsable et compatible avec l’ANI

Dans le cadre de la généralisation de la mutuelle d’entreprise au 1er janvier 2016, votre contrat devra correspondre a minima au panier de soins fixé par le décret du 8 septembre 2014. Cela signifie, par exemple, que l’offre que vous sélectionnerez devra prévoir le remboursement total du ticket modérateur sur les consultations, actes et prestations prises en charge par l’Assurance Maladie. De plus, pour obtenir des exonérations de charges sociales sur la part de la cotisation financée par l’employeur, le contrat devra être responsable. C’est-à-dire respecter certaines conditions, telles que la prise en charge intégrale du forfait journalier hospitalier.

3/ Le contrat permet-il la couverture des ayants droit ?

Certaines offres sur le marché se concentrent uniquement sur les salariés et ne sont pas ouvertes aux ayants droit. Si vous souhaitez offrir aux salariés la possibilité d’affilier leur famille, vous devez vérifier que le contrat sélectionné l’autorise. A noter que, dans le cas où vous sélectionnez ce type d’offre, vous devrez décider ultérieurement si l’entreprise prend en charge la couverture des ayants droit ou si les salariés la financeront intégralement.

4/ Définissez les postes de soins à examiner en priorité à partir des besoins de vos salariés

Il est essentiel de déterminer sur quels types de soins l’assurance santé que vous choisirez devra mettre l’accent. Pour cela, nous vous recommandons de vous appuyer sur la démographie de votre entreprise et sur les besoins exprimés par vos salariés. Exemple : votre société compte de nombreux salariés avec des familles et vous souhaitez que le contrat couvre les ayants droit. Dans ce cas, il pourrait être judicieux de sélectionner une solution proposant des remboursements élevés sur l’optique et le dentaire.

5/ L’offre propose-t-elle des renforts optionnels ?

C’est une tendance forte du marché : de plus en plus de mutuelles collectives proposent, en plus d’un socle obligatoire, la possibilité pour chaque salarié d’ajouter des renforts optionnels sur certains postes. Les bénéficiaires du contrat peuvent ainsi améliorer leurs remboursements sur l’optique, le dentaire ou les médecines douces, par exemple. Avec ces renforts, intégralement financés par les salariés, les assurés bénéficient d’une solution personnalisée et en accord avec leurs besoins.

6/ Examinez les différents tarifs proposés dans les offres

Les assureurs proposent en général différents types de tarif pour la mutuelle d’entreprise. Selon votre choix, le prix pourra être identique pour tous vos collaborateurs (tarif unique) ou évoluer en fonction de la composition familiale (tarif isolé/famille, adulte/enfant etc.). A noter que les tarifs ne pourront varier que si le contrat permet de couvrir les ayants droit. Dans le cas contraire, le prix sera le même pour tous les salariés (sauf différenciation selon le statut cadre / non cadre).

7/ Vérifier si les garanties peuvent varier entre le collège cadre et non cadre

Vous souhaitez proposer une couverture santé différente aux salariés cadres et non cadres de votre entreprise ? Vous devrez vous assurer que le contrat permet bien cette distinction statutaire.

8/ Assurez-vous de l’expertise de l’assureur en matière de mutuelle d’entreprise

Nous vous recommandons de choisir une compagnie d’assurance proposant des offres de mutuelle obligatoire depuis longtemps. Il est en effet important d’avoir affaire à des services de gestion expérimentés et ayant une bonne réputation : mise en place rapide du contrat, envoi de la carte de Tiers payant sous quelques jours, service client facile à joindre et à l’écoute… Regardez également si l’offre inclut des prestations supplémentaires : assistance santé pour les assurés, protection juridique, etc.

9/ Evaluez quel contrat vous propose le meilleur rapport qualité/prix

Une fois ces différents critères pris en compte, vous n’aurez plus qu’à rechercher le contrat le plus compétitif à qualité et prestations égales.

10/ Où comparer les contrats ?

Pour comparer les offres, vous avez deux principales options : faire appel à un courtier en assurance ou utiliser un comparateur de mutuelles d’entreprise en ligne. A noter que ces deux solutions gratuites peuvent être complémentaires :