Bien analyser les besoins de son entreprise pour bien choisir sa mutuelle obligatoire


Bien comprendre les besoins de sa structure et de ses salariés pour choisir le tarif de cotisation et le niveau de garantie souhaité : une étape essentielle avant de sélectionner une mutuelle collective obligatoire.  

Analyser la démographie de sa société

Il est important de consulter les salariés de l'entreprise afin d'évaluer leurs besoins de santé réels. Votre entreprise compte-t-elle plus de collaborateurs célibataires que de mariés/pacsés ? Combien d’entre eux ont des enfants ? Y a t-il davantage de seniors que de jeunes actifs ? Autant de questions qui pourront vous aider à proposer une couverture santé en adéquation avec la typologie de votre effectif. Exemple n°1 : la moyenne d’âge des salariés de votre société est de plus de 45 ans. Dans ce cas, il est conseillé de choisir un contrat de mutuelle collective offrant des niveaux de garanties élevés sur certains postes comme le dentaire ou l’optique. Exemple n°2 : si vous comptez dans les effectifs une forte majorité de célibataires sans enfant, il pourrait être intéressant de sélectionner une offre proposant une expression tarifaire de type isolé/famille. Les salariés célibataires paieront une cotisation moindre que ceux ayant un conjoint et plusieurs enfants à charge. A noter qu’avant de choisir le tarif, vous devrez décidez si vous choisissez un contrat proposant la couverture des ayants droit. Et, selon le contrat envisagé, si l’entreprise participe ou non au financement de la cotisation des ayants droits. C’est une possibilité, pas une obligation.  

Recueillir les besoins de ses collaborateurs

Pour bien comprendre les besoins de ses salariés, rien de tel que de les consulter sur le sujet ! Vous pourrez ainsi identifier les prestations qui leur seront le plus utiles. Pour cela, n’hésitez pas à faire des réunions d’informations et à faire circuler des questionnaires, créer un Doodle… Sachez également que pour répondre au mieux aux attentes de chaque salarié, vous pouvez choisir un contrat donnant la possibilité d’ajouter des renforts facultatifs. C’est-à-dire qu’en plus d’un socle commun à tous les collaborateurs, les salariés qui le souhaitent peuvent augmenter leur niveau de couverture sur certains postes (optique, dentaire, médecines douces…). Avec ces renforts facultatifs, entièrement à leur charge, les salariés obtiendront une solution vraiment personnalisée.

Qui participe au choix de la complémentaire santé ?

  • Le chef d’entreprise : il est le premier concerné puisqu’il est responsable de la mise en place de la mutuelle obligatoire.
  • L’expert-comptable : c’est à lui de répercuter dans la fiche de paie les informations contenues dans la future DUE (décision unilatérale de l’employeur), le document indispensable lors de la mise en place du contrat.