Chez cmonassurance, les mamans et papas ne manquent pas ! Nous en avons rencontrés quelques uns pour savoir comment ils avaient accompagné leurs tout-petits au moment de la diversification alimentaire.

 

parents-diversification-alimentaire

Quel aliment préfère votre bébé ?

  • Svetlana : La compote de pommes.
  • Marie-Daba : Tout, mais surtout le sucré ! Il aime beaucoup la viande aussi.
  • Sophie : Tout.
  • Jean-François : Ma fille aînée préférait le fenouil mixé et la purée de céleri-rave, et mon fils les carottes et les betteraves. Il n’aimait pas le chocolat. En général, mes enfants aiment les aliments aux goûts prononcés, comme les fromages affinés.

 

Concernant la diversification alimentaire, qui vous a aidé à y voir plus clair ? Est-ce que vous utilisez un tableau récapitulatif ?

  • Svetlana : J’ai suivi les conseils de mon pédiatre.
  • Marie-Daba : Mon pédiatre.
  • Sophie : Mon pédiatre, mais j’ai fait les choses à ma façon aussi.
  • Jean-François : Nous avons un livre sur le sujet de Laurence Pernoud, « J’élève mon enfant ». Il comporte des tableaux sur l’âge d’introduction à certains aliments, mais nous ne les avons pas beaucoup utilisés, juste consultés occasionnellement.

 

Est-ce que vous suivez la diversification alimentaire à la lettre, ou est-ce que vous permettez à votre enfant de manger des aliments non adaptés à son âge ?

  • Svetlana : A la lettre.
  • Marie-Daba : J’ai tout suivi à la lettre.
  • Sophie : Je lui ai donné des aliments qui n’étaient pas forcément adaptés : ma fille a 2 ans et mange déjà des cacahuètes !
  • Jean-François : Nous l’avons respecté à la lettre : on leur a fait manger des légumes cuits, puis crus, etc. Pour bien dissocier les goûts, on leur a introduit les aliments un par un sans les mélanger pour éduquer le goût.

 

Une idée de plat à partager ?

  • Svetlana : Des petites pâtes au fromage.
  • Marie-Daba : Il mange comme nous, maintenant…
  • Sophie : Des légumes et du poisson.
  • Jean-François : Purée de pommes de terre-épinard avec des morceaux de cabillaud mixés.

 

Avez-vous eu des surprises en utilisant Kidimiam (si vous l’avez utilisé), par exemple le fait de ne pas pouvoir donner certains aliments à votre enfant alors que vous étiez sûr(e) de pouvoir le faire ?

  • Jean-François : Kidimiam est très adapté pour les aliments insolites, comme les fruits de mer. Il est surtout utile aux personnes qui ne sont pas les parents et qui doivent garder un tout-petit, comme les grands-parents, les baby-sitters.

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×