Si vous avez réservé une table pour deux dans votre restaurant préféré depuis le mois de novembre, commencé à éparpiller des pétales de roses ici et là dans votre chambre et acheté tous les albums de Marvin Gaye (« Sexual Healing, oh baby »), c’est probablement parce que vous prévoyez quelque chose pour la Saint-Valentin. Ou alors vous espérez qu’un miracle se produise mais la première option est tout de même moins déprimante.

Pour cette occasion particulière, j’ai fait le tour de l’équipe afin d’en savoir plus sur les projets de chacun. Bilan de mon petit reportage.

Sachez avant tout que 80% d’entre nous sont en couple mais ne projettent pas pour autant de fêter la Saint-Valentin. Pour 50% d’entre nous, le 14 février est avant tout une occasion de passer un bon moment et de se faire plaisir. La moitié restante fait rimer cette journée avec contrainte, niaiserie et débilité.

Mais au fait, pourquoi fête-t-on les amoureux ?

D’où vient la Saint-Valentin ?

Le 14 février, date à laquelle nous célébrons (ou pas) la Saint-Valentin est en fait un héritage de nos ancêtres les Romains. Les Lupercales étaient des fêtes annuelles s’étalant du 13 au 15 février pendant lesquelles le dieu de la fécondité était célébré. Ce rite de purification était clos par un banquet à l’occasion duquel les jeunes hommes tiraient au sort leur cavalière pour la soirée, laquelle devenait leur future épouse.

La Saint-Valentin telle qu’on la connaît aujourd’hui est célébrée depuis le Moyen-Âge. A l’époque, une « loterie de l’amour » était organisée, les jeunes gens tiraient au sort le nom de la personne qui les accompagnait pour le restant de la soirée, comme le faisaient les Romains.

Vous l’aurez compris, le 14 février était davantage synonyme de rencontre amoureuse que de fête réservée aux couples. Raison de plus, si vous êtes célibataire, pour trouver l’élu(e) de votre cœur ce dimanche !

Tour du monde de la Saint-Valentin

Si les soirées en tête à tête et les roses rouges vont de pair avec le 14 février en France, que nenni pour nos voisins autrichiens qui ont pour coutume de défiler en couple dans les rues. Les italiens, connus pour leur grand romantisme, s’offrent des chocolats enveloppés de messages d’amour, appelés « Baci Perugini ».

Au Japon, ce sont les femmes qui offrent des chocolats aux hommes mais ils célèbrent, tout comme les chinois, la fête « Tanabata » en été. Cette journée est l’héritage d’une légende selon laquelle deux amoureux ont été séparés par une rivière infinie, la Voie Lactée. Tous les ans à la même date, ils sont réunis grâce à un pont formé par des oiseaux au-dessus de la Voie Lactée.

Maintenant que vous êtes incollable sur la fête des amoureux, revenons sur les pratiques des collaborateurs de cmonassurance. En les livrant à un petit questionnaire je me suis rendue compte que certains d’entre eux avaient des secrets bien cachés. Et comme je n’aime pas quand les secrets ne sont pas partagés, j’ai décidé de vous en faire profiter. J’assumerai entièrement les éventuelles représailles.

Les secrets dévoilés

  • N°1 : Notre équipe comprend un fan incontestable de… Taylor Swift ! La Valentine idéale selon lui.
  • N°2 : La palme d’or du pire cadeau jamais reçu revient à Vomito. Elle n’a jamais pu digérer son dîner sur un bateau.
  • N°3 : Avis aux célibataires, l’une de nos collaboratrices épousera celui ou celle qui voudra bien lui offrir un gâteau au chocolat par jour jusqu’à ce que la mort vous sépare.
  • N°4 : Passer la Saint-Valentin avec belle-maman, on dirait le début d’une mauvaise blague. L’un d’entre nous vit cette situation chaque année, le 14 février étant la date d’anniversaire de sa chère belle-mère.

Le bonus romantique :

Deux d’entre nous ont dit « oui » à leur cher et tendre un 14 février.

Et vous, avez-vous une anecdote extraordinaire à raconter ?sponge bob kiss

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×