Alerte pollution : les bons réflexes pour se prémunir des risques sur la santé

Nous connaissons des pics de pollution de plus en plus fréquents, en ville. Hors, la pollution de l'air peut avoir divers effets à court et à long terme sur notre santé (risque de maladies respiratoires ou chroniques, par exemple). Voici quelques idées de réflexes à adopter pour limiter l’impact de la pollution sur sa santé et respirer un air un peu plus sain !

L’activité physique, la mauvaise idée

Pas de sports en ville du type course, jogging, marathon, marche ! Le sport dans la nature, dans les espaces verts ou éloigné des grands centres urbains est une bonne alternative pour ceux qui ont l’habitude de courir très régulièrement. Le vrai problème c’est le phénomène d’hyperventilation, lors d’un effort physique intense une personne inspire 200 litres d’air par minute contre seulement 10 litres au repos. En milieux pollués, faire du sport est donc très néfaste pour ses poumons. Le port de masque n’est pas non plus la solution idéale : même les plus sophistiqués ne viennent pas à bout des nanoparticules toxiques et ils vous obligent à respirer deux fois plus et donc à absorber plus d’air pollué.

prévention pollution

Est-il possible de limiter les impacts de la pollution sur son corps ?

Soignez votre intérieur

Rester enfermé chez soi n’est pas forcément la meilleure solution, les particules polluantes pénètrent quand même et si en plus vous n’aérez pas, elles stagnent dans votre maison. Aérez tôt le matin ou tard le soir pour faire circuler l’air à des moments où la pollution extérieure est moins élevée. Autre astuce intéressante : les plantes dépolluantes qui purifient votre intérieur : azalée, fougère ou ficus mais le plus redoutable c’est le chlorophytum qui élimine le monoxyde de carbone en 24 heures !

Mangez bien, mangez malin

L’alimentation joue aussi un rôle fondamental pour éliminer les éléments toxiques que l’on absorbe dans l’air pollué. Dans les fruits qui facilitent l’élimination on retrouve le kiwi, les agrumes mais aussi les baies d’acérola grâce à la présence de vitamine C. Les légumes à privilégier sont les choux et brocolis qui vont aider les poumons à éliminer les particules toxiques plus rapidement. L’hydratation très régulière est aussi un excellent réflexe pour votre organisme qui doit éliminer davantage de substances nocives, le thé vert, par exemple, est un bon antioxydant à boire tout au long de la journée !

Ménagez vos efforts

Votre organisme a besoin de toute son énergie pour pouvoir combattre les agressions extérieures qui le fragilisent donc ne le mettez pas davantage à rude épreuve ! Evitez de vous livrer à des travaux domestiques du type peinture qui vous exposent à des solvants dangereux, empruntez des itinéraires moins pollués (parcs, routes moins circulantes) et limitez votre consommation de tabac si vous êtes fumeur. Un bon sommeil et un rythme de vie moins stressant seront aussi des alliés pour éviter de fragiliser davantage votre corps. Si vous vous déplacez en voiture souvent, sachez que vous absorbez deux fois plus de particules polluantes qu’un piéton, marchez ou prenez un transport en commun.

L’alerte pollution en France

Paris, Lyon, Toulouse et Bordeaux mais également d’autres grandes villes françaises sont soumises ces derniers-jours à des pics de pollution sans précédents. Ces pics se traduisent par une exposition anormalement élevée aux particules fines issues des voitures majoritairement mais aussi des dispositifs de chauffage et des industries.

Certaines mesures ont été prises : trafic alterné, réductions des tickets de transports en commun, interdiction pour les véhicules de plus de 20 ans de circuler, réduction de la vitesse maximale autorisée.

Actualités liées

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...
Donnez votre avis !

Journaliste de formation, responsable marketing chez Cmonassurance, je partage des informations qui peuvent vous simplifier l'assurance au quotidien.

cmonassurance est une filiale d'