Vous avez troqué votre carte d’abonnement aux transports aux communs par un vélo suite à la lecture de notre billet sur le vélotaf  ? Bravo. Le plus dur est (presque) fait ! Vous goûtez désormais aux joies de circuler à vélo, les cheveux au vent, profitant du gout de liberté procuré. Malheureusement, vous n’êtes pas Fausto Coppi, cycliste italien qui a été le premier coureur à avoir réalisé le doublé tour d’Italie – Tour de France en 1949, et capable de bouquiner et de boire son café du matin sur son vélo.

En attendant de parvenir à cette prouesse, nous vous proposons de lire nos quelques conseils qui vous faciliteront le coup de pédale :

Véloclasse !

 

Bien attacher son vélo

Apprenez à bien attacher votre vélo, sinon vous risquez de rentrer à pied. Regardez Hal Ruzal vous prodigue ses conseils en vidéo !

 

  • Choisissez un bon antivol, de préférence en U ou des chaînes en acier cémenté. Surtout, évitez les câbles : trop faciles à sectionner !
  • Remplacez vos écrous par des écrous antivol (le site pignonfixe conseille même de coller une petite bille dans les têtes de vis pour compliquer la tâche des voleurs !)
  • Choisissez un emplacement spécifique aux vélos pour vous garer
  • Utiliser l’anti-vol pour attacher à la fois le cadre et la roue avant au poteau
  • En option : utiliser un second anti-vol pour attacher la roue arrière au cadre
  • Bien sûr, si vous vous êtes acheté un vélo dernier cri rouge chromé, tentez de le garer dans un zone fermée et surveillée !

 

Ne pas abandonner son look

Mesdemoiselles, mesdames, sachez que se déplacer à vélo ne signifie pas faire le deuil de votre allure. En effet, il existe des solutions pour être chics et se déplacer librement. Regardez un peu cette vidéo qui présente une technique innovante, tout droit venue d’Angleterre, et qui révolutionne le déplacement en vélo… et en jupe.

En revanche, pour le gilet jaune, on n’a rien trouvé….

 

Equipez-vous, mais pas trop non plus

Inutile d’en faire des tonnes s’il neige ou s’il pleut : pensez-à prendre des vêtements adaptés au temps (chaud, imperméable). Mais n’oubliez pas que pédaler, ça tient chaud ! Sinon, il existe aussi des sur-pantalons imperméables pour ne pas arriver trempé au bureau, en cas de pluie torrentielle.

 

Faites-vous remarquer !

Au contraire, ne lésinez pas sur la sécurité : faites en sorte d’être remarquable, et remarqué.

  • des lampes rechargeables existent (et même rechargeables en USB !)
  • les brassards réfléchissants et clignotants sont faciles à transporter et sont vus de loin

 

Et pour éviter la transpiration?

Le blog « Transports » de Lemonde.fr donne quelques conseils pour éviter de suer (et donc puer) lorsque l’on souhaite se rendre au bureau en vélo et qu’il n’y a pas de douches sur place. par exemple:

  • ne pas pédaler trop vite
  • partir tôt le matin
  • rouler en t-shirt, attendre 10 minutes après être arrivé pour en changer
  • soigner son alimentation : pas trop de viande, de charcuterie ou de sel
  • boire beaucoup d’eau

Et pour finir, nous vous conseillons la lecture de cet excellent blog dessiné, tenu par une jeune femme qui raconte ses péripéties à vélo : http://bikeyface.com/.

Et vous, quelles sont vos bonnes astuces ?

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×