Vous cherchez

Une Assurance de Prêt ?

Un prêt relais est, comme son nom l’indique, un emprunt court qui permet la transition entre la vente d’un bien et l’achat d’un nouveau. Même si vous disposerez des fonds nécessaires pour solder quelques mois plus tard ce crédit un peu spécial, votre banque vous imposera tout de même la souscription d’une assurance de prêt. Pourquoi ? Tout simplement parce que s’il vous arrive un malheur avant le remboursement définitif du capital, l’établissement prêteur est sûr d’obtenir un remboursement et l’équilibre de votre foyer sera préservé. En revanche, il est possible d’optimiser son coût, tout en disposant d’une excellente couverture. Nos courtiers vous accompagnent dans cette démarche !

 

Comment fonctionne le prêt relais ?
Une prêt relais assure la transition entre l’achat d’un nouveau bien et la vente de l’actuel.

Quelles garanties sont obligatoires ?

Votre conseiller bancaire vous proposera peut-être de ne vous couvrir que sur les risques les plus importants : le décès et la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Ainsi, vous ne serez pas obligé de souscrire les options IPT, ITT, qui concernent la perte d’autonomie temporaire, par exemple si vous ne pouvez plus toucher vos revenus à la suite d’un accident de ski qui vous immobilise quelques mois. Cela peut ainsi faire diminuer le montant de la facture.

Si vous empruntez avec un co-emprunteur, vous pourrez choisir la façon dont vous répartissez le risque. C’est-à-dire que vous pouvez choisir des quotités différentes pour chacun des co-emprunteurs, par exemple pour le risque décès :

  • si vous empruntez seuls, vous êtes obligés de vous couvrir à 100 % sur les deux risques,
  • si vous empruntez à 2, l’un peut être couvert à 50 % et l’autre à 75 % (donc au-delà de 100 %) : si la personne qui est assurée à 75 % décède, l’assurance versera 75 % du capital restant dû à la banque.

Votre conseiller bancaire exigera une quotité minimale si vous empruntez à plusieurs. Cette information ainsi que la liste des garanties demandées seront visibles dans l’offre de prêt.

Assurance de la banque ou assurance en délégation ?

Vous avez la possibilité d’opter pour l’assurance-crédit de votre choix. Au moment d’établir l’offre de prêt, votre conseiller bancaire vous proposera de signer pour l’assurance proposé par son établissement. Vous n’êtes pas obligé d’accepter : vous pouvez faire jouer la concurrence et regarder ce que les autres assureurs proposent. Les assurances individuelles ont l’avantage d’adapter le tarif selon votre âge, vos besoins et votre profil de risque ainsi que sur les caractéristiques du prêt, ce qui, dans de nombreux cas, permet d’économiser sur le coût total de l’assurance.

Bon à savoir :

Pour obtenir des simulations de tarifs d’assurance emprunteur, il est impératif de demander à être couvert sur les mêmes garanties et quotités imposées par votre établissement prêteur. En effet, la banque peut tout simplement refuser que vous souscriviez à une offre qui ne respecte pas le minimum de garanties imposées.

Comment savoir si la proposition de l’assurance de prêt en délégation est plus intéressante pour le prêt relais ?

En contactant Cmonassurance, vous serez accompagné par un spécialiste qui établira pour vous des devis. En comparant le coût de l’assurance sur la durée du prêt, vous évaluerez ensemble quelle est la solution la plus économique. En attendant, voici quelques conseils pour vous faire une idée :

Regarder les taux et coûts d’assurances

Bien entendu, comparer les taux reste la meilleure solution, à condition de bien savoir s’il s’agit de la même chose.

  • TAEAG (Taux Annuel Effectif d’Assurance Global): obligatoire depuis 2014, ce taux permet de comparer objectivement les devis d’assurance de prêt, qui prend en compte les frais bancaires ;
  • Taux moyen d’assurance : c’est le taux rapporté au capital initial. ;
  • Le coût de l’assurance en euros : c’est la totalité du coût sur toute la durée du prêt, c’est également une donnée objective à comparer.

Si vous avez un doute, comparez le coût de l’assurance : il est obligatoirement indiqué dans la simulation d’offre de prêt que votre conseiller bancaire vous fournira, et votre courtier vous donnera également ce coût pour les différents devis que vous recevrez.  A titre d’exemple, le TAEA moyen des banques en 2017 sont de 0,46 % pour les emprunteurs de 31 à 35 ans.

Le mot de votre courtier :

Souscrire une assurance pour un prêt relais peut sembler superficiel, puisque l’emprunt sera remboursé dans les 2 ans maximum. Mais n’oubliez pas qu’elle vous protège, vous et votre famille ! En revanche, les emprunteurs oublient qu’ils peuvent optimiser son coût tout en bénéficiant d’une couverture équivalente à ce que la banque exige, en optant pour une offre en délégation.

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×