Vous cherchez

Une Assurance de Prêt ?

Le marché de l’immobilier n’est pas le même que celui d’il y a trente ans, lorsqu’il était plus facile d’accéder à la propriété. Néanmoins, de nombreux Français achètent chaque année une résidence principale ou secondaire et ont généralement recours à un crédit immobilier et donc à une assurance de prêt. Voici quelques chiffres qui vous surprendront peut-être sur le marché de l’immobilier et qui vous aideront à comprendre ce qui se passe en France !

assurance de prêt
Montant moyen d’un crédit immobilier en 2014 : 168 000 euros.

Le marché de l’immobilier et le profil des acheteurs :

  • 75 % du marché immobilier concerne l’achat d’une résidence principale
  • En 2013, 29 % des acheteurs avaient entre 30 et 40 ans
  • Seulement 4 % des acheteurs en 2013 avaient plus de 70 ans
  • 2 acheteurs sur 5 sont des employés ou des ouvriers
  • 7 % des acheteurs sont des commerçants/artisans

Sources : Century 21

 

Les crédits immobiliers et les taux :

  • 17 ans : c’est la durée moyenne d’un crédit souscrit en 2014
  • 3 % : c’est le taux fixe le plus bas en 2013
  • 5.3 % : c’est le taux fixe le plus élevé en 2013
  • 168 409 € : c’est le montant moyen de l’emprunt

Sources : Empruntis

 

Les nouvelles tendances du marché immobilier

Régulièrement, des publications paraissent et dressent différents portraits du marché et surtout des emprunteurs. D’après Empruntis, les nouveaux acquéreurs de biens immobiliers seraient de plus en plus aisés. Et plus âgés.

  • Un ménage sur cinq, âgé de 25 à 45 ans, peut se permettre d’acheter un bien immobilier correspondant à ses besoins
  • Un ménage sur deux de plus de 45 ans peut se le permettre.

Cet écart générationnel est beaucoup plus fort en région parisienne, où les coûts sont plus élevés. Par ailleurs, indirectement, la progression des prix de l’immobilier a favorisé les individus déjà propriétaires. En effet, leur patrimoine a progressé de fait, mais il a également mis dans l’embarras certains propriétaires qui ont acheté à une époque où le m² avait une valeur très inférieure à sa valeur actuelle, comme par exemple à Paris. LeMonde.fr a dressé différents portraits de propriétaires aujourd’hui embarrassés par leur bien qu’ils ne peuvent plus financer.

 

Le marché est un reflet de l’état sociologique et économique de notre pays, il est donc en perpétuel mouvement. Mais pour les moins fortunés, des solutions existent pour devenir propriétaire, comme par exemple l’habitat participatif. C’est une nouvelle façon de penser l’accession à la propriété mais aussi de « vivre différemment ».

Si vous souhaitez souscrire une assurance de prêt, n’hésitez pas à solliciter un devis.

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×