L’économie collaborative a d’abord connu un certain succès dans les domaines des transports ou l’hôtellerie. Son champ d’action s’élargit rapidement et s’étend au domaine de la santé. Un phénomène qui va prendre son essor en 2015 si l’on en croit le bilan de la conférence LeWeb, qui s’est terminée jeudi dernier à Paris. Et la start-up américaine Cohealo, citée comme un modèle du genre, pourrait bien faire des émules dans l’Hexagone.

Une salle d'opération.
La mutualisation des équipements médicaux pourrait bien faire des émules en France.

Cohealo se présente comme une plateforme collaborative pour les hôpitaux. L’entreprise propose un système pour lister l’ensemble des équipements des salles d’opération d’un hôpital, puis permettre aux médecins d’autres hôpitaux de les emprunter ou des les louer. Le prix d’une location peut aller de 50 à 400 dollars la journée. Une avancée dans le domaine de la santé, un milieu réputé réfractaire à l’économie collaborative.

Une petite entreprise qui devient (très) grande

Lancée en juin 2011, la start-up est née en Floride, mais a récemment déplacé ses quartiers dans la ville de Boston.  « J’ai remarqué deux extrêmes dans les systèmes hospitaliers : soit ils sont sous-équipés, soit ils le sont trop, explique Mark Slaughter, co-fondateur et PDG de Cohealo, sur le site officiel de l’entreprise. J’ai vu des équipements s’accumuler dans les chambres de rangements, dans les couloirs des hôpitaux ou des placards sans servir aux patients. Je soupçonnais que la plus grande partie de cet équipement ne serait pas utilisée pendant des jours, voire des semaines d’affilée. » L’entrepreneur a alors eu l’idée de créer « une entreprise qui maximiserait l’utilisation des équipements médicaux, en le mettant en réseau pour être déployé à travers tout le système de santé ». Résultat : les équipements sont mieux affectés et mutualisés.

Depuis sa naissance, Cohealo a signé des contrats avec une douzaine de groupe hospitaliers aux États-Unis et organisé « des milliers » de partages d’équipements, selon M. Slaughter. En octobre, l’entreprise a annoncé qu’elle avait réuni 9 millions de dollars pour financer sa croissance. Dès janvier, avec l’arrivée de deux nouveaux groupes hospitaliers au sein du système mis en place par Cohealo, l’entreprise aura rallié à sa cause plus de 400 hôpitaux américains. « C’est le système de santé qui devrait être propriétaire de son équipement, pas les hôpitaux », affirme Mark Slaughter. A terme, le PDG espère étendre ce système à d’autres domaines que celui de la santé.

Grâce à ce nouveau système, certains hôpitaux ont déjà économisé plus d’un million de dollars. Et les assurés pourront économiser sur leurs frais d’hospitalisation !

Sources : L’ObsCo.ExistWe DemainBoston Business JournalCohealo

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×