Comme il l’a été annoncé ce matin, le gouvernement va soustraire du gel des pensions celles inférieures à 1200€. Une concession qui s’élèverait à 300 millions d’euros.

6,5 millions de retraités concernés par la mesure d’assouplissement.
6,5 millions de retraités concernés par la mesure d’assouplissement.

Le Premier ministre Manuel Valls vient de confirmer l’assouplissement du gel des pensions. Les pensions de moins de 1200 € vont ainsi être épargnées, alors qu’au départ le plafond en dessous duquel le gel n’était pas appliqué correspondait au minimum vieillesse (791,99 € mensuel pour une personne seule). Cette mesure concerne 6,5 millions de retraités (soit la moitié de l’effectif français).

Un redoux pour le gel des pensions

Manuel Valls avait annoncé la mesure de gel des pensions le 16 avril dernier. Son principe était de bloquer la revalorisation des pensions de base jusqu’au 1er octobre 2015. Entrant dans le plan d’économie de 50 milliards d’euros, cette mesure devait permettre de gagner 1,3 milliard d’euros. 13,5 millions de Français étaient concernés et elle a suscité de nombreuses critiques, étant accusée d’affaiblir les retraités.

Avec ce geste, le gouvernement entend donc apaiser les esprits. Cette mesure est, de plus, juridiquement et économiquement acceptable, une concession de 300 millions n’étant pas suffisante pour mettre en danger le plan d’économie de 50 milliards d’euros.

Une mise en place complexe ?

Ce gel partiel semble compliqué à mettre en place dans la mesure où déterminer ce qui est perçu par chaque retraité n’est pas si simple. Certains cumulent, en effet, une pension de base et une complémentaire et peuvent percevoir d’autres types de revenus (immobiliers, conjoint…). La question est alors la suivante : faut-il considérer simplement les pensions de bases (en excluant les complémentaires) ? L’ensemble des revenus (tous types confondus) ? Ou l’ensemble des pensions ? La mise en œuvre est donc ardue, si bien que lors de la réforme des retraites de 2013, elle avait été jugée techniquement impossible.

Pour appliquer au mieux ces changements, le gouvernement se laisse du temps puisqu’il a été précisé que cette mesure interviendrait le 1er janvier 2015 au lieu du 1er octobre 2014.

Une annonce attendue

Cette confirmation fait suite à une série de déclarations concernant les petites retraites, ces derniers jours. Jeudi dernier le Premier Ministre annonçait « une mesure forte » pour les petits retraités. Vendredi, Michel Sapin, le ministre des Finances, renchérissait en parlant d’« un geste pour que ces petites retraites puissent augmenter au cours de l’année qui vient ». Et Marisol Touraine, la Ministre de la Santé, indiquait dimanche que les retraites concernées seraient « sans doute » celles autour de 1000 euros. Enfin, ce matin, le journal Les Echos annonçait déjà la forte possibilité de cet adoucissement du gel des pensions.

Lumière sur les retraités français

  • En France, tous régimes confondus, la retraite moyenne était de 1256 € en 2011.
  • La moyenne est de 932 € pour les femmes et 1603 € pour les hommes.
  • En dehors, du Luxembourg, la France est le pays le plus généreux avec ses retraités. Ils affichent en effet un niveau de vie comparable à celui des actifs et leur taux de pauvreté est inférieur à celui du reste de la population.

Sources : L’Express, Les Echos, Europe 1

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×