Optimistes et libres ! Tels sont les adjectifs qui semblent décrire le mieux les personnes âgées, selon l’observatoire de l’âge de Viavoice.  Publiée ce mardi 15 mai, cette étude délivre des résultats bien éloignés des stéréotypes classiques.

La plupart des enquêtes récentes s'accordent sur l'optimisme des personnes âgées quant à leur quotidien.
La plupart des enquêtes récentes s’accordent sur l’optimisme des personnes âgées quant à leur quotidien.

Effectuée auprès de 1 176 personnes de 70 ans et plus, l’enquête annuelle de Viavoice (pour le groupe Harmonie mutuelle et le journal Le Monde) a livré de nouveaux résultats. Ils font  ressortir de manière générale une perception positive du vieillissement et un fort désir d’autonomie.

Cette étude tord au passage le coup à beaucoup d’idées reçues sur les seniors. Petit panorama des principales :

 « Beaucoup de personnes âgées ont un quotidien maussade »

Il semblerait que ce soit loin de la vérité car les personnes âgées se déclarent, cette année encore, très majoritairement heureuses (à 88%). A noter tout de même : le taux descend à 78 % en cas de revenu par foyer s’élevant à moins de 1 000 € par mois.

Une forte attente se concentre de plus sur les activités de loisirs ou culturelles, preuve que les 70 ans et plus entendent bien profiter de leur temps libre.

« Cette population est mise à l’écart de la société »

Ce n’est pas ce que ressentent la plupart des sondés, puisque 93 % pensent qu’ils sont bien intégrés à la société. Par rapport à 2013, ils ont même l’impression que l’on se préoccupe plus d’eux en France (à 68 % contre 61 %).

« Les seniors se sentent souvent isolées »

Ce stéréotype semble faux également. En effet, près de 90 % ont le sentiment d’être « bien entourées » et 4 sur 5 pensent également être utiles à leur entourage.

Et contrairement à une autre idée reçue, les personnes âgées ne se sentent pas toutes rejetées par les jeunes générations. 43 % des répondants vivant chez eux et 71 % de ceux vivant en Ehpad (établissement d’hébergement pour seniors dépendant), déclarent, en effet, ne pas souhaiter avoir plus de relations avec des plus jeunes qu’eux.

« La solitude est un terrible poids pour ces personnes »

Un autre poncif qui ne semble pas entièrement vérifié dans l’enquête. Parmi la part de personnes qui ne s’estime pas bien entourées, 51 % apprécient cette solitude. Les avantages principaux qui sont cités sont « la possibilité de s’organiser comme on veut, avec ses horaires », et « ne pas subir les contraintes des autres ».  Des contraintes sont cependant relevées aussi, mais le risque « d’avoir un accident sans pouvoir être aidé » (39 %) passe avant la peur de « moins voir ses proches » (22 %).

Un dernier chiffre est révélateur : 93 % des enquêtés aspirent à vivre le plus longtemps chez eux, quitte à être seul.

Comme l’analyse François Piquet-Marty, le président de Viavoice, cette enquête révèle donc que « les personnes âgées aspirent à être autonomes et libres. » et à profiter d’une « période où l’on peut être plus indépendant que lorsqu’on a un travail et des enfants ». Un bilan plutôt positif donc !

Des attentes précises

Mais attention, ne croyez pas à un tableau idyllique ! Les personnes âgées se montrent quand même moins optimistes sur quelques points :

  • ainsi  59% pensent qu’il est impossible pour quelqu’un de leur catégorie d’âge de refaire sa vie.
  • les répondants ont également l’impression d’aider les jeunes (à 71 %), sans se voir vraiment retourner l’ascenseur (seuls 45 % pensent être suffisamment aidés par ces derniers).
  • autre point intéressant : alors que les services en ligne se développent de plus en plus, 60 % les jugent peu utiles pour eux.

Elles expriment également des attentes telles que :

– un meilleur accès aux services publics (transports, administration…)

– plus de moyens et d’aides financières

– plus de contacts humains : entourage et suivi médical

– des aides au quotidien : technologiques (ascenseur, assistance…) et humaines (aide à domicile)

Le gouvernement pourrait bientôt leur apporter quelques réponses. Le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement devrait, en effet, être finalement présenté au  conseil des ministres, en juin prochain.

Sources : Le Figaro, Etude Viavoice

 

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×