Le baromètre Syntec Numérique – BVA est sorti ! L’étude réalisée auprès de 1 025 personnes représentatives de la population française s’est focalisée sur la « Silver Economie » : quel est le potentiel des solutions numériques, et notamment des objets connectés, pour les Français ? Principal enseignement de l’étude : 56 % des Français estiment que les nouvelles technologies sont un facteur de réassurance pour les seniors et leur famille et peuvent apporter confort et amélioration de la vie quotidienne.

 

452417025_article baromètre seniors connectés_20140410
Premier objectif des objets connectés : pourvoir donner l’alerte en cas de problème.

 

Pour Bruno Vanryb, président de Avantquest software et président du Collège Éditeurs de Syntec Informatique, « en équipant les personnes âgées, c’est une façon d’acculturer cette population au numérique alors qu’elle en était traditionnellement exclue. » Car plus de 3 Français sur 5 se déclarent intéressés par les services numériques d’aide à la personne et au foyer comme la télésurveillance, qui ne concerne aujourd’hui que… 6 % des foyers. Ils sont 58 % à se déclarer intéressés par les services de communication et 47 % par les services d’aide personnalisée à l’autonomie pour répondre aux besoins grandissants nés des seniors se trouvant en situation de dépendance.

 

Au global, le taux d’équipement laisse entrevoir de belles perspectives de développement pour les acteurs du secteur : seuls 30 % des répondants sont dotés d’un service de communication telles qu’une télé connectée, des tablettes tactiles… Pour Bruno Varyb, « prendre en compte les besoins spécifiques des seniors pour proposer des interfaces simplifiées doit être en haut de notre feuille de route. (…) Le système médical doit jouer pleinement son rôle de prescripteur auprès des personnes âgées en les encourageant à utiliser des services connectés. » Une mission qui peut être reprise par les compagnies d’assurance qui proposent des contrats de complémentaires santé  pour les seniors : le rôle des interfaces numériques dans la prévention des risques ou une prise en charge plus adaptée et potentiellement moins coûteuse peut entraîner des impacts positifs sur l’ensemble des souscripteurs, en limitant les hausses tarifaires. Pour les répondants, le principal avantage des services connectés réside dans leur capacité à émettre une alerte en cas de problème : inactivité, chute, baisse de la tension artérielle… (65 % de citations, devant la réassurance apportée aux proches avec 56 % de citations et l’apport de confort dans la vie quotidienne (46 %)).

 

Source : Syntec Numérique

 

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×