Plus de 100 000 applications santé existent dans le monde ! Cependant, les seniors, à qui elles pourraient bénéficier, ont encore du mal à investir ces nouveaux outils. Quels sont les freins ?

Le vieillissement de la population rend les problématiques liées à la m-santé encore plus importantes.
Le vieillissement de la population rend les problématiques liées à la m-santé encore plus importantes.

En France, environ 7 millions de personnes utiliseraient leur mobile pour s’informer sur la santé. Parmi elles, 1 sur 5 aurait déjà téléchargé au moins une application dédiée. Le hic ?

Un usage assez limité, puisque ces mobinautes ont en grande majorité moins de 35 ans. Alors que les seniors sont fortement concernés par les problèmes de santé, ils seraient donc encore exclus de ces nouvelles solutions ?

Un décalage sociétal

Selon  Maneesh Juneja, directeur du cabinet MJAnalytics, le problème serait surtout sociétal « C’est encore une fois la situation de l’œuf et de la poule. Les entrepreneurs ne sont en effet pas poussés à développer des outils digitaux spécifiquement pour les personnes âgées. La raison est que d’une part, on a l’impression que celles-ci ne réalisent pas la valeur de ces nouvelles technologies ou encore les craignent, et d’autre part, le gouvernement et les services médicaux ne sont pour l’instant pas encore prêts à payer pour ce type d’innovations. »

Ce marché a pourtant un fort potentiel. Une étude récente révélait ainsi l’intérêt des seniors pour les nouvelles technologies permettant de gérer leur santé. Par exemple, 86% des interrogés apprécieraient de pouvoir accéder en ligne à leur dossier médical. Malheureusement, les applications existantes manquent souvent de pédagogie et sont peu adaptées à des utilisateurs plus âgés.

Une prise de conscience progressive

Certaines entreprises ont cependant commencé à s’impliquer dans ce secteur. La société icompanion vient notamment de lancer une solution spécialement dédiée aux personnes âgées.  Grâce à une interface simplifiée, elles peuvent localiser les services de santé les plus proches et prévenir plus rapidement leurs proches en cas de problème.  L’application peut aussi envoyer automatiquement une alerte en cas de chute.

De plus en plus de start-ups comprennent aujourd’hui qu’il s’agit de problématiques clés pour notre société. Car, comme le souligne Maneesh Juneja, « Les nombreuses technologies digitales pourraient être déployées de façon effective et peu coûteuse pour permettre à ces personnes âgées de pouvoir se connecter avec leurs familles et même, pourquoi pas, entre elles. »

Sources : Etude « A la recherche du ePatient »Interview de Maneesh Juneja

 

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×