Trouver le téléphone de son médecin dans les PagesJaunes et prendre rendez-vous en ligne ? C’est désormais possible. L’annonce a été faite ce matin : PagesJaunes lance un nouveau portail numérique. Baptisé PagesJaunesDoc, il a été conçu  à destination des professionnels de la santé et devrait faciliter leur relation avec les patients.

Le site PagesJaunesDoc
PagesJaunesDocs parviendra-t-il à rivaliser avec ses concurrents ?

Accompagner plusieurs milliers de professionnels de la santé vers la digitalisation de leurs prises de rendez-vous : c’est l’objectif du nouveau portail créé par PagesJaunes. S’il devrait permettre aux patients de prendre des rendez-vous plus rapidement, il sera aussi un moyen pour les médecins de développer leur patientèle. Pour bénéficier de cette nouvelle offre, il faudra que les professionnels paient 59 € hors taxes par mois, sans engagement (les trois premiers mois sont offerts).

Un nouveau projet pour PagesJaunes, filiale du groupe Solocal, leader français sur le marché de la prise de rendez-vous. « Nous en avons déjà enregistré 50 millions, dont 15 millions dans le domaine de la santé », a expliqué Julien Ampollini, Directeur Général Adjoint en charge du pôle médias de Solocal Group dans un communiqué. Ce n’est pas tout : le site PagesJaunes enregistre tous les ans plus de 200 millions de recherches en rapport avec la santé et référence officiellement plus de 300 000 professionnels dans ce domaine. Logique, donc, que le bottin numérique ait souhaité mettre « son expertise à disposition des praticiens ».

Des services similaires existent déjà

D’autres sites proposent déjà un service similaire, comme Keldoc, Mondocteur ou Doctolib. Ce dernier est un adversaire de taille pour PagesJaunesDoc : la startup revendique 1 million de patients chaque mois. En novembre, elle a annoncé avoir levé 4 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques ! Son cofondateur, Stanislas Niox-Château, n’avait pas caché son ambition : Doctolib a pour but de devenir « le Google de la santé ».

Pour expliquer la création de son nouveau portail, PagesJaunes s’appuie sur une étude publiée par l’Ifop en novembre : 64 % des Français renonceraient à consulter un spécialiste en raison de la difficulté d’obtenir un rendez-vous dans un délai rapide. De plus, 28 millions de consultations médicales ne seraient pas honorées sans que les patients aient informé leur médecin. Un état de fait qui justifie pleinement la création de PagesJaunesDoc, selon Julien Ampollini : « Cette solution de prise de rendez-vous en ligne dédiée à la santé permet de faciliter la mise en relation des patients, de plus en plus connectés et adeptes de services qui facilitent leur quotidien, avec les professionnels de la santé en recherche de solutions clés en main permettant de gérer de manière optimale leurs agendas afin de consacrer plus de temps à l’accompagnement des patients ».

PagesJaunesDocs parviendra-t-il à rivaliser avec ses concurrents ? Doctolib, qui connaît un grand succès, envisage déjà d’étendre son service à d’autres pays d’Europe. Une chose est sûre : avec des prises de rendez-vous en ligne et l’apparition progressive des e-consultations, l’avenir de la médecine se joue en partie sur internet.

ZocDoc, le service américain qui va peut-être envahir le monde

Aux États-Unis, il existe déjà des services en ligne pour prendre rendez-vous avec son médecin. ZocDoc est dans doute le plus connu d’entre eux. Lancé en 2007 par Cyrus Massoumi, l’entreprise basée à New-York a levé 152 millions de dollars en juillet 2014. La société avait annoncé son objectif d’être disponible dans chaque État d’ici fin 2014. Il est désormais atteint. Le service compte 5 millions d’utilisateurs. En plus de l’anglais, le site est disponible en espagnol. Il devrait bientôt arriver en France.

Sources : Le FigaroJournal du Net, 01Business, FrenchWeb.fr, Les Echos, Solocal Group, ZocDoc

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×