Si la porte de votre médecin est fermée aujourd’hui, ne soyez pas surpris : il est en grève ! Plusieurs syndicats de médecins libéraux (mêlant généralistes et spécialistes) ont en effet lancé un appel à la grève aujourd’hui et demain. Parmi eux, la Fédération des Médecins de France (FMF), la Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF) ou encore le Syndicat des Médecins Libéraux (SML). D’autres, comme le syndicat de médecins généralistes MG-France, appellent à une fermeture des cabinets demain seulement.

Un médecin en colère.
58 % des personnes interrogées estiment la grève des médecins justifiée.

Les médecins ont prévu deux formes de protestation : la fermeture pure et simple de leur cabinet pendant le(s) jour(s) de grève, ou le refus d’utiliser la Carte Vitale de leurs patients.  A la place, ils utiliseront des feuilles de soins pour saturer les services de l’Assurance Maladie, plus habitués à traiter des informations numérisées.

Une grève approuvée par les patients

L’objet de cette grogne générale ? Le projet de loi santé initié par le gouvernement, qui doit être examiné par les députés en avril et doit voir le jour en 2017. Si les médecins demandent une réécriture complète du texte, certains points suscitent particulièrement leur mécontentement. Notamment la mise sous tutelle des agences régionales de santé et la généralisation du Tiers payant, que le gouvernement va rendre obligatoire dans deux ans. C’est cette dispense d’avance de frais pour les patients qui a provoqué l’ire des médecins, car elle entraînerait selon eux une surcharge de travail administratif et une dévalorisation de leur métier.

Qu’en pensent les patients ? Selon un sondage Ifop publié début 2015 dans le Journal du Dimanche, 58 % des personnes interrogées estiment la grève des médecins justifiée. Un encouragement non négligeable. De son côté, la ministre de la Santé Marisol Touraine ne semble pas prête à céder. Elle a malgré tout annoncé que de nouvelles négociations auraient lieu dans le courant du mois de janvier. Cependant, dans une interview accordée ce matin même à France Inter, François Hollande a déclaré vouloir « faire simple » en ce qui concerne la généralisation du Tiers payant.

Les médecins avaient déjà initié une première grève du 23 au 31 décembre. La FMF s’est dite insatisfaite des négociations amorcées avec le gouvernement.

Sources : Le Figaro, Le Parisien : ici et iciLe Journal du Dimanche, L’Express : ici et ici.

 

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×