C’est la question que les consommateurs seront bientôt en droit de se poser. Aux États-Unis dans un premier temps. Dans le reste du monde ensuite. Pour favoriser le déploiement de ses Google Glass, Google vient en effet de signer un accord avec un assureur spécialisé dans les lunettes et autres appareils optiques : VSP Vison Care. Cette compagnie, leader sur le marché de la mutuelle santé optique, qui assure quelque 60 millions de personnes en Amérique du Nord (20 % de parts de marché) va approuver médicalement les Google Glass. Concrètement, cela signifie que VSP Vision care remboursera jusqu’à 120 US$ (soit 88 € le 10/02/2014) sur le prix des seules montures.

 

google glass
 

L’assurance prend également en charge le coût des verres. En revanche, les éléments informatiques de l’ensemble ne bénéficieront d’aucun remboursement. C’est pour l’instant la seule compagnie à avoir passé un accord avec Google. Selon Susan Pisaro, porte-parole du groupement des assureurs santé aux États-Unis, l’initiative de VSP est isolée.

 

 

D’après J.P. Gownder, associé du cabinet Forrester, « vendre des objets connectées portables (NDLR : comme les montres connectées) en tête à tête aux consommateurs individuels est compliqué. En les intégrant au système de santé, il est possible d’atteindre un marché de masse. » « Nous savons que nos 64 millions de membres voient et entendent parler des Google Glass et combien cela aura un impact sur leur vie et leur vue », poursuit Jim McGrann, en charge du département Assurance de VSP Vison Care. « Nous nous concentrons donc sur les perspectives offertes pour la santé des yeux. Nous voyons également ce concept de lunettes connectées évoluer comme une opportunité d’apporter de l’information en temps réel.»

 

Sources : JP Gownder’s blog, New York Times, AHIP.org

 

Bon à savoir : l’orthokératologie elle aussi remboursée
En attendant les Google Glass… Les contrats Alptis et Miltis distribués par cmonassurance.com remboursent les lentilles de contacts nocturnes, utiles au traitement de la myopie, au même titre que les lentilles de contact diurnes. Seules réserves : le mode de facturation de ces lentilles, le fait qu’elles soient hors nomenclature de la Sécurité sociale (LPP ou TIPS) et qu’elles fassent l’objet d’une prescription médicale.

 

Il est aujourd’hui possible d’améliorer sa vue en dormant et éviter l’opération de chirurgie réfractive… Avec l’orthokératologie , les lentilles portées les yeux fermés sont chargées d’aplatir très légèrement la cornée. Résultat : le patient se réveille avec une vue impeccable. Ce traitement est efficace pendant 24 à 48 heures. Durée de vie des lentilles : 1 an. Coût : 400 à 450 € la paire.

 

 

 

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×