L’optique, l’orthopédie et l’hôpital prennent une part croissante

Une note interne de la FFSA au sujet de l’assurance dans le financement de la consommation de soins et de biens médicaux en 2008 met en exergue que les remboursements des dépenses d’optique, d’orthopédie et de frais hospitaliers sont en hausse dans les dépenses de soins et de bien médicaux que les sociétés d’assurances financent. Les sociétés d’assurance ont dépensé 5,9 milliards d’euros à leurs assurés « hors réassurance des mutuelles et des institutions de prévoyance« . Ce montant est en hausse sensible depuis 2 ans : +10,3 % en 2008, + 7,7 % en 2007. Cette augmentation peut s’expliquer par « par une progression des prestations versées au titre des contrats collectifs particulièrement plus soutenue en 2008 (+ 13,3 %) qu’en 2007 (+ 6,8 %) tandis que celle relative aux prestations des contrats à adhésion individuelle s’est un peu contractée (+ 7,6 % après + 8,4 % en 2007)« . Les contrats individuels représentent plus de la moitié les 5,9 milliards versés : 3,1 milliards d’euros contre 2,9 milliards d’euros au titre des contrats collectifs.

Trois prestations ont vu leurs dépenses augmenté fortement en 2008 : les frais hospitaliers, les prestations versées au titre des biens médicaux autres que la pharmacie comme les dépenses d’optique, de prothèses et les frais de transports des malades qui ont bondi de (+18 % en 2008). Les sommes versées pour les frais dentaires et celles relatives aux frais d’analyses en laboratoire ont augmenté de 14 %. Les dépenses concernant les honoraires des médecins ont connu une hausse de 8%.

Ce sont les dépenses de pharmacie qui représentent le poste le plus important pour les contrats à adhésion individuelle. Elles précèdent les frais hospitaliers et les frais des honoraires médicaux.

Source : FFSA.

Publié le 10/11/2009.

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×