Un scanner miniature, qui sera « aussi abordable qu’un stéthoscope et rendra les médecins 100 fois plus efficaces ». C’est le pari de l’entrepreneur et scientifique américain Jonathan Rothberg, qui a annoncé vouloir révolutionner l’IRM.

Par rapport aux scanners habituels, Rothberg compare son invention à la fonction Panorama sur iPhone.
Par rapport aux scanners habituels, Rothberg compare son invention à la fonction Panorama sur iPhone.

Le patron de Butterfly Network affirme que son but premier est de lancer un nouvel appareil médical bon marché, qui pourrait être utilisé dans les zones les plus pauvres du monde. Et pour cause : le scanner qu’il a inventé ne sera pas plus grand qu’un iPhone.  Alors que les scanners habituels représentent un certain coût (1 million d’euros) – et peuvent parfois être encombrants –, Rothberg compare son invention à la fonction Panorama sur iPhone.

Le scientifique s’inspire notamment des techniques développées par les chercheurs dans le domaine de l’intelligence artificielle. L’évolution prévue par Rothberg pour son produit est ambitieuse : le scanner devrait être capable de mémoriser des milliers d’images, afin d’émettre des diagnostics précis.

Un projet à 100 millions de dollars

Jonathan Rothberg, connu pour avoir lancé des startups spécialisées dans le séquençage d’ADN, a ainsi déposé  un brevet et levé 100 millions de dollars pour lancer la phase d’amorçage de son projet. Il annonce une commercialisation de son invention dans les 18 prochains mois. Sans préciser le prix de vente de l’appareil.

Pour le moment, Rothberg refuse de donner tous les détails de fabrication de son scanner, qui contiendrait « un ingrédient secret ». Il a cependant laissé filtrer quelques éléments. La base de l’appareil ? Un micromoteur « piezo », dont le but est de récupérer l’énergie des ultrasons. Il suffira de maintenir le scanner sur le torse d’une personne pour voir une image (mouvante) et en 3D de ce qu’il y a à l’intérieur d’elle. Grâce à la micro-ingénierie du produit, les fréquences ainsi captées seraient plus larges, ce qui, de fait, améliorerait la qualité des images 3D.

Rothberg souhaite d’ores et déjà collaborer avec Goldman Sachs et Google afin de faire connaître son invention au plus grand nombre.

Le low-cost pousse-t-il à l’innovation ?

C’est une question que l’on peut se poser au vue des nombreuses innovations et offres qui se multiplient dans tous les secteurs pour s’adapter aux portefeuilles des ménages. Compagnies de voyage, équipements pour la maison, mais aussi assurance santé low-cost : tous les secteurs sont concernés.

Sources :

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×