Une chute 43 milliards d’euros ! C’est ce qu’a connu l’encours des prêts immobiliers français en mai dernier. Les taux d’emprunts sont pourtant très bas eux aussi, ce qui rend la situation d’autant plus préoccupante

Le marché du prêt immobilier a chuté de 43 milliards d’euros en mai.

Le marché des prêts immobiliers a baissé de 5,5 %, se retrouvant à 844 milliards d’euros en mai, selon la banque centrale européenne. Il s’agit du plus bas niveau atteint depuis octobre 2012.

Les taux d’intérêts des crédits, eux, sont pourtant descendus historiquement bas depuis quelques mois (bien qu’ils tendent à se stabiliser). Une conjecture qui paraît idéale pour acquérir un logement. Pourtant, les ménages investissent de moins en moins dans l’immobilier : -2,6 % au premier trimestre.

 

Quelles sont les causes de cette morosité ?                  

Selon certains professionnels, le problème serait en partie dû à loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), active depuis la fin du mois de mars.

En effet, une quinzaine de documents (certains difficiles à obtenir) seraient désormais à fournir au moment de la promesse de vente. De quoi rallonger fortement les démarches (une transaction durerait ainsi en moyenne 93 jours actuellement selon Century 21).

Outre l’absence de délai d’application, certains syndicats reprochent à cette loi d’avoir compliqué les transactions et donc ralenti les ventes.

 

Des améliorations à venir ?

Mais le gouvernement semble prêt à assouplir certains aspects de cette loi ! C’est en tous cas ce qu’il a laissé entendre lors de l’annonce du plan de relance de la construction. De plus, grâce à la loi Hamon, il sera bientôt beaucoup plus simple de faire jouer la concurrence pour assurer son prêt. Les emprunteurs pourront donc profiter de taux de crédit très bas et d’une assurance moins chère !

Le crédit immobilier en Europe

  • En 2013, l’encours européen total s’élevait à 5 800 milliards d’euros, selon une enquête du Crédit Foncier (Cabient Asterès). Soit une progression de 2,6 % par rapport à 2012 ;
  • La France est loin derrière les pays d’Europe du Nord dans ce secteur : -65 % par rapport à la Suède et -38 % par rapport au Royaume-Uni ;
  • En revanche, les propriétaires français sont en moyenne moins endettés que leurs voisins européens.

Sources : Crédit Foncier, Zone Bourse

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×