Assurance de prêt : baisse du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt

Pour limiter le déficit budgétaire, le gouvernement fait la chasse aux niches fiscales. Parmi les mesures probablement prises, on trouve l’un des points de la loi sur le travail, l’emploi et le pouvoir d’achat en date de 2007 : la déductibilité des intérêts d’emprunt pour l’acquisition d’une résidence principale.

Ce crédit d’impôt concerne les 2/5e des intérêts d’emprunt versés la première année et 1/5e les quatre années suivantes. Limite de ce crédit : 3750 ? par an pour un célibataire, le double pour un couple (+500? par personne à charge). Plus de 850 000 foyers fiscaux ont demandé à en bénéficier au titre de la déclaration de leurs revenus en 2008.

De plus, le régime d’imposition des plus-values immobilières, allégé depuis 10 ans, pourrait faire l’objet d’aménagements. Il est question de ne pas exonérer de taxes sur la plus-value un bien immobilier possédé depuis plus de 15 ans et cédé à titre onéreux.

Source : Le Monde.

Publié le 14/10/2009.

Votre prochaine assurance

Choisissez
Mutuelle Santé Mutuelle Frontalier Mutuelle Entreprise Assurance de Prêt Prévoyance des TNS Assurance Obsèques Assurance Capital Décès Assurance Dépendance

Votre navigateur est obsolète !

Veuillez mettre à jour votre navigateur pour visiter ce site correctement. Mettre à jour maintenant

×