La complémentaire santé plus accessible dès juillet

Rendre l’ACS (aide à l’acquisition d’une complémentaire santé) plus facile d’accès et permettre plus d’économie aux assurés ? Voilà qui sera chose faite le 1er juillet. La subvention dont bénéficient les ménages les plus modestes a en effet été totalement remaniée. Jusqu’à maintenant mal connue du grand public, l’ACS pourrait acquérir une nouvelle visibilité.aide-à-la-complémentaire-santé

La refonte de l’ACS est d’autant plus importante qu’elle pourrait désormais bénéficier à trois fois plus de monde, c’est-à-dire à de 2,7 à 3,9 millions de personnes d’après le dernier rapport de fond annuel du fonds CMU. Actuellement, 1,2 million de personnes l’utilisent. Et les contrats seront jusqu’à 24 % moins chers, selon une étude conduite par la Drees à la demande de la ministre de la Santé Marisol Touraine. Les trois nouveaux contrats les moins chers proposent une offre de complémentaire santé à 581 €, contre un coût moyen de 765 € actuellement. En ce qui concerne les offres haut de gamme, les factures pourront être réduites de 161 € par an.

 

Le Tiers payant accessible dès juillet

La nouvelle version de l’ACS entrera en application le 1er juillet. A partir de cette date, seuls dix contrats choisis par le gouvernement dans le cadre d’un appel d’offre à l’échelle nationale donneront droit à cette aide. Ces contrats ont été choisis parce qu’ils proposaient le meilleur rapport qualité / service. Parmi eux, l’offre Proxime Santé proposée par la mutuelle Miltis.

A ces avantages s’ajoute le Tiers payant : les bénéficiaires de l’ACS  ne devront plus avancer de frais pour les consultations médicales qu’ils ont auront eues dans le cadre du parcours de soins coordonné. Rappelons que tous les Français devraient bénéficier du Tiers payant d’ici fin 2017.

Qu’est-ce que l’ACS ?

L’Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé a été créée en 2005 mais demeure mal connue du grand public. Cette aide donne droit à son bénéficiaire à une attestation-chèque destinée à réduire le montant de sa cotisation annuelle. Une attestation qu’il faut présenter à sa mutuelle. Elle permet aussi le bénéfice de tarifs médicaux sans dépassement d’honoraires et même… des réductions des prix du gaz et de l’électricité. Pour savoir si vous pouvez bénéficier de cette aide, n'hésitez pas à utiliser notre outil de simulation ACS.

Sources : Capital, Le Parisien, Ameli.fr.

 

Actualités liées

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Il n'y a pas encore de vote)
Loading...
Donnez votre avis !

cmonassurance est une filiale d'